• Faire de la politique avant 6 ans 

     

    La Ch'tite gâte a 3 souvenirs marquants de la période où elle s'intéressait à la politique. Elle devait avoir 5 ans pour le premier souvenir.

    La politique avant 6 ans ( Souvenirs de La Ch'tite Gâte )

    La  Ch'tite gâte et son frère 

    Le Touène, son grand'père,  parlait parfois un peu de l'actualité de l'époque,  à la métairie où nous vivions tous ensemble. Un jour où le poste de TSF en bois parlait de communistes ( ben oui, pour La Ch'tite Gâte,  c'est le poste qui parlait en ce temps là smile ) la Ch'tite Gâte demanda à son grand -père : " C'est quoi un communiste ? " Celui -ci lui répondit : "Ben , c'est un Rouge ! ". Le Touène avait toujours une réponse aux nombreuses questions de la gamine. Donc, elle savait qui interroger.

    Parfait ,  la Ch'tite gâte avait compris !

    Le dimanche suivant, fête dans son village de naissance où elle vivait encore. La Ch'tite effectue quelques tours de manège.  Elle choisit un joli cheval de bois pour ce tour là.

    Elle scrute les gens rassemblés autour du manège et soudain voit arriver un grand monsieur avec un pull rouge

    La gamine s'écrie : " Maman , maman il y a un communiste. Regarde-le. Je dirai à Pépé que j'en ai vu un ! "

    Le tour de manège se termine. La Tonine , plutôt calme habituellement , prend sa gamine par le bras et lui dit : " On ne montre pas les gens du doigt et on ne doit pas dire ce mot. Où t'as appris ça ! " Et la Petite crie: " Mais si je l'ai vu .C'est un Rouge. C'est un communiste. Il a un pull rouge ". Les gens autour du manège  sont devenus silencieux dès que la Ch'tite Gâte a montré ce monsieur.

    Le monsieur en rouge a entendu et il s'approche de la gamine , en souriant.

    Il dit à  La Tonine de ne pas me gronder et me demande pourquoi j'ai dit cela. Je lui explique. Il éclate de rire et  dit : " C'est bien ma Petite ! " La Ch'tite Gâte était très fière d'elle . Mais pourquoi l' avait-on grondée ?

    La politique avant 6 ans ( Souvenirs de La Ch'tite Gâte )

    Le Touéne est au centre de la photo 

     

    Quand elle avait environ 8 ans , son grand -père lui raconta , un jour,  une histoire vraie. C  est le souvenir numéro 2

    Le Touéne , né en 1899, avait donc 6 ans en 1905.  La Ch'tite gâte se souvient à peu près de ses mots .

    Il  disait avoir habité à Deux-Chaises à cette époque. Ses parents étaient métayers .

    Le Touène devait entrer à l'école primaire. Et dans ce petit village ,comme dans d'autres,il y avait l'école de la République et l'école Libre ( mots employés par Le Touène )

     

    Sa maman voulait le mettre à l'école libre comme lui avait demandé le curé du village . Mais son père ne voulait pas .

    La Ch'tite Gâte demande au Touène la raison du désaccord. Et celui -ci répond texto : " Ma mère ete bigote et mon père ete Rouge ! " Et voilà que ce rouge revenait encore aux oreilles de la gamine.

    Mais Le Touène expliqua l'année 1905 , à sa façon , à la gamine. Mais ce qu'elle a surtout retenu, c'est la suite de l'aventure scolaire. Cette année était très animée , même si la loi de séparation de l'église et de l'état  n'a été votée qu'en décembre 1905. Il y avait des disputes dans les villages. Enfin , c'est ce que le Touène lui a dit .

     

    La mère du Touène  obéit à son mari et inscrivit l'enfant à l'école de la République. Leur propriétaire est venu les trouver et a demandé que le gamin aille impérativement  à l'école libre.

    Le propriétaire leur dit donc, en colère : " Vous mettez votre fils à l'école libre. Sinon , vous partez d'ici pour la Saint Martin " 

    L'arrière grand -père de la Ch'tite gâte refusa net d'envoyer son fils "chez les curés" ( mots employés par le Touène). Et c'est ainsi que le 11 novembre 1905, toute la famille partit dans une autre métairie à 15 kms où ils ne restèrent que peu d'années. Le propriétaire les avait mis à la porte (foutus diors , disait le Touène )

    La Ch'tite Gâte connaissait bien son arrière grand - père. Franchement , il n'avait pas le visage rouge ni de vêtements rouges. Elle ne l'avait jamais entendu parler de rouge ou de communiste.

    Mais la Ch'tite gâte savait aussi qu'elle vivait dans la Rouge Allier. Enfin , les arbres étaient  verts.  Elle voyait des cerises rouges. Mais pour la Rouge Allier , elle ne comprenait pas tout????(Voir ci-dessous)

    Elle a compris ce que tout cela signifiait bien des années plus tard.

    Mais la Ch'tite Gâte se souvient bien que les premières lettres qu'elle a su lire étaient SFIO. Son grand -père écrivait des petits pamphlets sur des papiers et elle en avait trouvé un. Allez j'ose vous dire ce qu'il y avait d'écrit dessus et qui a passionné La Ch'tite gâte au point qu'elle a démarré d'apprendre à lire avec cela sans en comprendre le sens : "Les SFIO sont tous des salauds"  La Ch'tite gâte n'a jamais oublié ces mots. Mais le grand-père lui avait lu et dit de ne pas les répéter. Et là c'est son souvenir numéro 3. Mais le S, le F, le I , le O c'était bien de les apprendre , de les accoler  avec l'aide de son grand-père.

     

    Il y avait d'autres vers sur ce papier. Mais voilà celui à partir duquel La Ch'tite Gâte a appris assez bien  à lire, avant d'aller à l 'école, en le faisant répéter lettre par lettre au Touène et en y ajoutant ensuite d'autres lettres.

    Ceci dit, quand elle est entrée à l'école primaire , en 1949, elle n'avait entendu chez elle qu'un seul nom d'homme politique : c'était celui du Général De Gaulle. Et pourtant, elle avait toujours une oreille qui traînait .

    Quand elle passa son diplôme d'instit' , en 1965 , elle eut une question de législation tirée au sort. Et devinez quelle fut cette question: " Que savez -vous  au sujet de la loi du 9 décembre 1905 " Elle en aurait presque souri et n'a pu s'empêcher de dire à l'examinateur ce qui s'était passé dans sa famille cette année -là.

     

    Pour la Rouge Allier, voir iciLire en particulier le paragraphe " Histoire de la gauche dans l'Allier" 

     

     


    38 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires