• Zette à l' école ménagère itinérante

      comme ette  à l'école ménagère itinérante 1/2

    L'école ménagère agricole ambulante existe depuis 1930 ( v.histoire à la fin )et a changé de forme vers 1960

    J'ai commencé d'enseigner en 1963 et je n'ai  pas connu ce type d'école . J'ai  donné quelques heures de cours dans une école ménagère fixe . J'étais prête à mettre une annonce pour rencontrer une élève ayant fréquenté ce genre d'école .Et Zette , comme Zorro est arrivée avec des photos de 1952 . Quel heureux  hasard !!!

    Zette, je vous en ai déjà parlé  ici . Mais oui ,souvenez-vous ,  c'est l'assistante numéro 1 de Lulu , le Roi de la " Pompe aux Poummes" .

    Zette  à l'école ménagère itinérante .

    Le 17mars 1952 , Zette enfourche son vélo et parcourt les onze kilomètres qui séparent son domicile   de la petite ville de Tronget ,  où elle va assister aux cours de l'Ecole ménagère itinérante qui tient sa session ambulante de trois mois dans ce gros bourg .

    Zette à l' école ménagère itinérante

     photo collection privée de Zette 

     

    L'entrée de l'école  ressemble à une allée de château . Les cours avaient lieu , peut-être, dans une salle communale , mais ce n'était pas le local d'une école classique .Le cadre  semble très accueillant à Zette . Zette va-t-elle vraiment mener la vie de château entre mars et  fin juin 1952 ? Elle fera déjà 22 km par jour en vélo . Donc Zette est une sportive.

    Les élèves sont partagées en trois groupes : couture , repassage et cuisine .Evidemment , elles font également le ménage 

    Zette en cours de couture :

    Suivons les jeunes filles  dans la salle de couture .

    Zette à l' école ménagère itinérante

     

    A leur premiers cours de couture , ces demoiselles de 18 ans ( mais pas encore majeures ) ont confectionné leurs  jolies corbeilles en carton et tissu . Elles pourront ainsi ranger tout leur matériel de couture .

    En couture , elles apprennent toutes les bases et plus, mais pas la broderie . Dans 3 mois , les ourlets , le raccommodage etc ...n'auront plus de secrets pour elles .

    Elles ont tout d'abord réalisé des maniques et des torchons . Il fallait bien apprendre à faire les ourlets . Ensuite , ce fut la confection de jolis tabliers blancs avec un liséré rouge pour les cours de cuisine ( vous les verrez bientôt ).

    Evidemment , tabliers et torchons étaient lavés sur place . Donc ensuite, c'était cours de repassage pour ces demoiselles .

    Il fallait évidemment faire le ménage . Zette se souvient avoir utilisé de l'eau de javel et du Nab . Moins de produits de nettoyage  que maintenant !

    En admiration devant leurs professeurs ou " je ne regarde pas le photographe " ?

    Zette à l' école ménagère itinérante

     

     

    « Première Rentrée de La Ch'tite gâteZette cuisine à l'école ménagère itinérante 2/2 »

  • Commentaires

    1
    Mercredi 10 Septembre 2014 à 19:40
    Francis

    Belle série historique proche. Mais au fait, où donc apprendrait-on tout cela aujourd'hui ??? Bises et bonne soirée.

    2
    Mercredi 10 Septembre 2014 à 19:55

    c'était avant l'égalité homme-femme, pardon femme -homme ; et, finalement, ce n'était pas si mal?

     

    Dominique

     

    3
    kas
    Mercredi 10 Septembre 2014 à 19:55

    oh dis donc, qu'est-ce qu'elles ont l'air sage !

    ... j'y crois pas !

    4
    Mercredi 10 Septembre 2014 à 20:36

    Francis :Zette a eu un diplôme au bout des 3 mois .J'ai le scan .

    Quand j'ai enseigné des matières générales en école ménagère où les filles suivaient des cours pendant 3 ans , pas  de diplôme au bout .

    Pour apprendre tout ça en 3 mois ( j'ai vu ses carnets ) , ben ???? Tu demanderas dans ton environnement s'ils savent !!!

    Papydom :Tu imagines , en 1952 , un garçon s'inscrire à ces cours et pourtant il n'aurait pas été refusé , je pense .Ce qui était bien , c'est qu'elles avaient 18 ans et apprenaient beaucoup en 3 mois .Base volontariat Aucune obligation !

    La loi de 2014 dit bien Hommes -femmes ( Titre de journal ) .Donc tu n'as pas tout faux !!!cool

    Kas : Je crois qu'elles riaient bien quand même .Zette nous le dira !

    Bonne soirée à vous trois qui représentaient la Gent masculine yes

     

     

     

     

    5
    Mercredi 10 Septembre 2014 à 20:57

    Les photos sont vraiment très belles, mais quel enseignement ! Les garçons avaient-ils cours de mécanique, plomberie et bricolage ?


     

    6
    Mercredi 10 Septembre 2014 à 21:03

    C'est vraiment passionnant ! Il faut se souvenir de ces combats/engagements pour transmettre et acquérir le savoir.
    Je pense que pour beaucoup de jeunes filles c'était l'occasion de sortir du giron familial et de s'émanciper -> les connaissances acquises pouvaient servir pour trouver un emploi et pas simplement devenir "un bon parti" ?
    Extra ces photos avec une vraie originalité dans la photo de classe !

    Merci Nicole pour toutes ces infos.

    7
    Mercredi 10 Septembre 2014 à 21:21

    eMma :Cours d'agriculture pour les garçons Bricolage mécanique  , oui ! Va falloir que je trouve quelqu'un qui soit allé aux cours de cette époque .

    Ensuite , tous les agriculteurs étaient obligés d'avoir un diplôme pour obtenir des prêts ( cours pendant les mois d'hiver une ou deux fois par semaine ): Année  1960 c'est sûr !

    Yanik : Je suis stupéfaite par tout ce que Zette a appris en trois mois .Exact ce que tu dis : Zette fait partie de ces personnes qui ont eu un emploi , mais elle est également bonne cuisinière .Elle nous en dira peut-être plus !

    La photo de classe est originale , c'est sûr 

    Merci à vous deux 

    8
    Jeudi 11 Septembre 2014 à 06:42

    Quelle uniformité !!!

    Merci pour ce partage si bien documenté Nicole

    Bises

    9
    Simone
    Jeudi 11 Septembre 2014 à 07:29

    Encore une chose que j' ignorais. Peut-être que cela m' aurait fait du bien d' aller dans une telle école !!! Ce reportage est super, merci Nicole. C' est fou ce qu' en 3 mois elles apprenaient....dans la joie apparemment. En voyant de telles images, on se rend compte combien le monde a changé, et a perdu en charme. Un simple mot: Nab a éveillé plein de souvenirs. Ma mère s' en servait. Est-ce que ça existe encore ?

    Bonne journée Nicole

    Bises 

    10
    mireille du sablon
    Jeudi 11 Septembre 2014 à 08:08

    Toujours aussi intéressant tes articles Nicole et encore une fois, tu me permets d'ouvrir mon "livre personnel". Devant faire un minimum d'études avant de travailler, après le certificat d'études, maman ( veuve avec 6 enfants) m'avait inscrite dans un collège d'enseignement technique. J'ai eu un CAP d'employée de collectivités au bout de trois ans et j'ai pu entrer dans un hôpital pour y faire des études d'aide-soignante.

    J'y ai appris tant de choses encore utiles à ce jour! Surtout à avoir l'esprit pratique, à m'organiser dans mon travail... Les professeurs nous guidaient avec l'esprit de bien nous faire assimiler les choses essentielles à la vie...encore un peu l'esprit "mère au foyer" mais c'était tout juste après Mai 68. Il n'y avait pas de garçons...même à la sortie!! Je ne regrette pas du tout toutes ces années.

    Bonne journée, gros bisous de Mireille du Sablon

    11
    Jeudi 11 Septembre 2014 à 09:59

    Jackie : .J'ai eu la chance que Zette me donne ces photos et des renseignements .Ensuite , je suis partie à la pêchehappy pour trouver le ministre bourbonnais qui avait donné son nom à L'école d'agriculture de Neuvy 03.

    Cette école itinérante m'intriguait .

    Simone :Moi aussi , j'ignorais avant que Zette m'en parle en me montrant ces photos .Comme toi , j'ai l'impression que ces filles emmagasinaient beaucoup en trois mois : de l'intensif .

    "Nab " , je l'ai noté , parce que pour moi aussi c'est souvenir .Je vais arpenter un rayon de produits de nettoyage et te tiens au courant si j'en trouve .Partir à la recherche du Nab , en voilà une mission !happy

    Pour l'école , moi ça m'aurait fait grand bien, c'est sûr !!!

    Mireille du sablon : Tu as appris un beau ,mais difficile métier .Maintenant , tu aurais des garçons dans cette section et tu serais peut-être bien obligée d'aller jusqu'au bac pro .Moi en 1966- 68 , j'enseignais en classes commerciales ( CAP employée de bureau ) et vrai qu'ensuite , les élèves ont bien emmené leur barque .Mais disparues , ces classes !

    Pas facile , l'entrée en préparation aide-soignante et pourtant , il en faut beaucoup .

    Merci de votre passage et Belle journée à vous trois 

    12
    hélène
    Jeudi 11 Septembre 2014 à 10:33

    Comme j'aime ce parcours dze Zette. elles ont l'air gaies toutes ces filles, et cela devait être intéressant d'étudier et mettre en pratique un avenir qu'elles voyaient calme et tranquille. Pour la couture, je me rappelle que j'échangeais ce cours avec de l'anglais, avec une copine, la couture pas douée du tout! Bisous


    Hélène

    13
    zette
    Jeudi 11 Septembre 2014 à 11:06

    petite rectification, une d'entre nous était majeure et mariée, le printemps

     suivant elle donna naissance à des jumeaux!!!!

    14
    Jeudi 11 Septembre 2014 à 16:24

    Certaines matières qui n'existaient plus reviennent, je pense que la couture reviendra aussi.

    Joli post une fois de plus, et bien fait, merci Nicole.

    Bonne soirée, bises.

    15
    Jeudi 11 Septembre 2014 à 16:41

    Hélène : Mais oui qu'elles sont gaies .Je ne sais pas si elle voyait l'avenir calme et tranquille .Elles ne sont pas devenues cartomanciennes happy Pas bête , ton échange de savoir ! Mais la semaine prochaine , je parle cuisine et là tu brilles !happy

    Zette : Merci pour ta rectification .C'est bien que ces cours soit ouverts aux majeures ( plus de 21 ans à l'époque) .Elle aurait pu tricoter la layette des jumeaux , ta copine !

    Moi , j'ai pris des cours de couture .Mais 2 h par semaine seulement pendant une dizaine de semaine .J'ai au moins appris à enfiler une aiguille et à piquer à la machine .

    Valérie : Oui , Valérie , il doit y avoir des sections où on fait de la couture en plus des autres cours .Mais il y a des bacs pro couture , je crois .Un éternel recommencement !

    Merci à vous et bonne fin d'a.m.

    Zette , n'hésite pas à rectifier si je fais des erreurs .Merci 

    16
    Vendredi 12 Septembre 2014 à 13:49
    Marité

    Un billet qui nous en apprend sur l'art d'être une future épouse accomplie :-) Bravo à Zette pour ces souvenirs !!!

    GROS BECS Nicole

    17
    Vendredi 12 Septembre 2014 à 14:10

    Marité : Merci .Je pense que Zette te lira .La semaine prochaine , tu auras la suite .Bon a.midi !

    18
    Vendredi 12 Septembre 2014 à 20:36

    C'est un vrai reportage!

    Ces trois photos  illustrent parfaitement ton récit.

    Il est vrai aussi que tu racontes bien! smile

    Bonne soirée,

    Amicalement,

    Ramon

    19
    Vendredi 12 Septembre 2014 à 20:52

    Ramon ;  Merci ! Photos et renseignements donnés par Zette .Donc temps remonté en 1952 pour le reportage Suite la semaine prochaine ! Là , Zette cuisinera .Bonne soirée

     

    20
    henri
    Samedi 13 Septembre 2014 à 16:20

    J'aime beaucoup cette note, évidemment! Les photos sont superbes. J'ignorais tout de cette  formation.


    Amicalement

    21
    Samedi 13 Septembre 2014 à 17:58

    Henri : Merci .J'ignorais moi aussi jusqu'à ce que Zette me parle de son école itinérante, en me montrant des photos  . Vrai que ces photos de 1952 sont sympas !

    22
    Lundi 15 Septembre 2014 à 21:47

    Ces photos d'époques sont superbes, la photo de classe, waouhhh! J'adore ces reportages.

    Que des brunes dis donc, les blondes ne seraient-elles pas manuelles?  :-)

    Je ne connaissais pas non plus l'existence de ces écoles ambulantes mais j'attends la suite de pied ferme pour avoir les recettes...

    Bonne soirée!

    23
    Mardi 16 Septembre 2014 à 14:02

    Halgaro : Merci .D'authentiques photos de 1952 que Zette a eu la gentillesse de  me prêter .

    Pour te rassurer , j'étais plutôt brune et ne suis pas vraiment manuelle .Plus de brunes que de blondes dans mon coin "Au milieu des bouchures " , je pense !

    Je pense qu'elles n'existaient plus quand tu es née !!!yes

    Tu vas l'avoir la suite .Hier soir , pas de connection possible ni pour ton blog , ni pour le mien .Aujourd'hui , tout est ok .Bon a.m.

     

    24
    Mardi 16 Septembre 2014 à 19:51

    Intéressant  ton reportage ,   je  ne suis  jamais  allée  prendre  des  cours  , comme  Zette , mais  mes  copines    ont  appris   , la  couture , la  broderie , le  tricot , la cuisine  , j'ai constaté   très souvent  qu'elles  étaient de parfaites  ménagères , bien mieux que  moi   , qui était  restée  à  la  maison pour  aider à  l'épicerie  de  mes  parents !

    Merci  Nicole  pour  cette  belle  note  et   tes  gentilles  visites ! Bises  de Loubéjac  ! huguette 

    25
    Mardi 16 Septembre 2014 à 20:19

    Huguette :merci .Tu as eu un travail différent .Zette n'apprenait pas la broderie dans cette école .Elle a exercé par la suite une profession qui n'avait rien à voir avec la cuisine ou la couture .Mais c'est une parfaite ménagère et...elle utilise l'ordi .Et l'ordi , pas appris en 1952 !happy

    26
    Vendredi 19 Septembre 2014 à 01:15

    joli reportage et jolies photos d'une époque qui ne me parle pas ..mais c'est toujours intéressant ces partages :)


    la couture ouie ouie ouie ;)

    27
    daniel63
    Vendredi 10 Octobre 2014 à 06:38

    J'arrive après la bataille , mais très intéressant cet article ! L'idée étant d'amener l'enseignement sur place me semble une chose excellente , mais hélas plus d'actualité ...

    Je n'ai connu qu'une école ménagère fixe , privée , mais qui avait beaucoup d'adeptes ; elle était jumelée avec un "ouvroir" . Former aux choses de la vie me semble évident , mais plus d'actualité ! 

    28
    aln03
    Samedi 11 Octobre 2014 à 16:04
    Daniel:Mais oui que c ' était bien ces 3 mois.
    Je ne connaissais pas non plus.
    Toi qui as erré du cöté d ' une école ménagére bourbo-montagnarde , pourrais - tu nous expliquer ce qu' est un " ouvroir ".Pas trouvé ce genre de lieu dans l ' école ménagére oü j ' ai donné quelques heures de cours dans les sixties.Merci de tes coms . Tu as bossé depuis ton retour .;0)
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :