• Premier Janvier

    comme remier Janvier   31/12/2014

    Le 1er Janvier 1954 de la Ch'tite Gâte 

    Le matin, en se levant , elle dit à ses parents  "Y vous souhaite ane bounne année. Son papa répond : "Y espère juste qu'al s'ra meilleure que la darnière et qu'y aura pas la cocotte ! " En 53, le Piarre , brave paysan avait vu tout son cheptel détruit par la fièvre aphteuse. Le ch'tit gât, son frère, avait eu aussi cette maladie .

    Ce premier  janvier commence mal .

    La ch'tite gâte erre  dans la maison et prépare  un plan pour ne pas faire la bise à Arthur , le charretier de la scierie voisine. Et voici que déjà Arthur frappe à la porte. Elle part dans sa chambre et décide de rester planquée sous "l'éderdon" toute la journée. Arthur est  sympathique, mais il dort et vit près de ses chevaux,  refusant le local que ses patrons lui ont donné et la gamine le considére  comme une sorte de  diable ou un sorcier.Lui dire bonjour, oui. Lui faire la bise, non!  Ses parents la supplient de sortir,  mais elle reste sous "l'éderdon ". Elle peut contempler les cristaux de glace qui se sont formés sur les vitres de sa chambre et voir là-dedans des dizaines de forme.

    Quand Arthur est parti, le Piarre ordonne à la Ch'tite Gâte de quitter son repère car c'est l'heure d'aller à la messe du 1er janvier.

    Elle enfile son manteau et en route pour l'église où une autre corvée l'attend après la messe. Heureusement qu'elle vient de déménager à cinq cent mètres de l'église.

    Après la messe , chaque enfant du catéchisme va présenter ses voeux à Monsieur le curé ( un prêtre dans chaque village en ce temps -là ! ). La ch'tite gâte s'avance la première  pour embrasser le prêtre et lui dire sa formule  "Bonne année , Monsieur le curé ! " Et voilà que le prêtre la reprend vertement : " Non , ce n'est pas comme cela qu'on souhaite la Bonne année! " Flûte , Zut , elle avait oublié ce que le prêtre voulait et,  un peu intimidée, elle récite la formule magique : " Bonne Année et bonne Santé Monsieur le curé .Je vous souhaite le Paradis à la fin de vos jours ! " Là , c'était parfait et les quatre ou cinq autres qui suivaient n'ont eu qu'à imiter la Ch'tite Gâte. Ce prêtre sévère au demeurant a donné à chacun des enfants un petit livre de sa bibliothèque , comme étrennes. 

     L'après -midi, la ch'tite gâte doit aller présenter ses voeux au patron et à la patronne de la scierie. Elle les aime beaucoup: le Touène et la Bertine , n'ayant pas d'enfants,  ont beaucoup d'affection pour leurs deux petits voisins. Là , pas compliquée la formule, c'est " Bounne année et Bounne santé ".  Les deux enfants reçoivent comme étrennes une pièce de "cent sous " , une orange , un paquet de "crottes de marquis " ( Ce nom amusait bien la Ch'tite Gâte car dans son village "Au milieu des bouchures", vit un authentique marquis dans son château: un brave "Bourgeois " disent ses parents. Il y en avait peut -être des pas gentils??)

    Mais , à la scierie aussi, c'est la corvée. La Bertine n'envisage pas que les enfants  repartent sans boire une "petite goutte de cassis " fabriquée par ses soins à partir de la " gnôle " de leurs vignes situées près de Saint Pourçain .

    Ce cassis, même mélangé à l'eau du puits, n'est  pas du tout du goût de la Ch'tite gâte. Elle le boit avec la même joie qu'elle buvait l'huile de foie de morue dont elle ne veut plus depuis un an ou deux.

    La corvée du premier janvier est terminée car la famille  habite trop loin pour y aller dans la journée. Ben oui, douze kilomètres, c'est loin dans la neige avec un cheval et une charrette!

    Ce jour-là,  les parents de la Ch'tite Gâte lui ont dit : " T'es ma* ane sauvage et t'es têtue comme ane bourrique ! ". Mais 60 ans plus tard , elle a p'tête ben changé un peu de caractère , la gamine ! Allez savoir , mon pôv'monde!

    La Ch'tite Gâte sait qu'il fait très froid , mais ignore encore l'appel du 1er février 1954 lancé par l'abbé Pierre (son instituteur leur en  parlera longuement ,un mois plus tard )

    *T'es ma ane sauvage = tu n'es qu'une sauvage ...

     

    31 Décembre 2014

    ALN03 vous offre cette histoire pour vous remercier de votre fidélité sur son blog et vous présente ses meilleurs voeux pour 2015 à vous tous , ses amis lecteurs.

     Une authentique charolaise: photo personnelle 

    Si vous avez envie de vous expatrier  en cette fin d'année et en  2015, je vous conseille deux destinations :

    - Aller rejoindre Monom sur son Blogenchine qui vous présente une Chine telle que vous ne la verrez jamais aux infos . Si ses photos vous plaisent, il vous  donne tous les conseils  pour en voir plus (gratuitement chez lulu.com)

    -Vous pouvez aussi vous rendre au Mustang grâce au  blog photos de Papydom.

    Vous pouvez aller en Aragon sur le blog Pyrénées -Aragon de YMDS 

    « La Fleur des Noëls Châteaux du Bourbonnais ( 1 ) »

  • Commentaires

    1
    Mercredi 31 Décembre 2014 à 18:09

    Ton blog est aussi une évasion et ce récit fait remonter beaucoup de souvenirs aux plus vieux d'entre nous. Que d'efforts il fallait réaliser pour recevoir quelques petites pièces.

    Je précis que le Mustang est une petite région du Népal, dans les montagnes, près de l'Annupurna.

    Bonne année et bonne santé à toi, comme à monsieur le curé...

    2
    Mercredi 31 Décembre 2014 à 18:26

    Quelle belle histoire ! Toutes les relations humaines (et parfois inhumaines) de ce temps-là sont superbement décrites. Bravo !
    En y regardant bien, certains voeux de notre époque répondent aussi aux hiérarchies et calculs de "retour sur investissement" ... ;o)

    La "Ch'tite Gâte", vraiment quelqu'un que l'on aurait aimé rencontrer.

    Merci pour la pub et Boune annaïe !  happy

    3
    zette
    Mercredi 31 Décembre 2014 à 18:29

    ma paure vieille, y pense qoueto le chanoine ton curé d'epoque ou m'étounero pas  ouétou "guillo"


    boune annnée à tous qué là qui counnai même à qué là qui counna pason se rvera en 2015

    4
    Mercredi 31 Décembre 2014 à 19:05
    eMmA

    Tes savoureuses anecdotes sont un plaisir à lire. On imagine aisément les réserves de la petite devant ses obligations de fin d'année. Je n'ai jamais connu ça, mais sans doute que ces traditions devaient donner des repères pour se construire je suppose.


    Merci pour tes conseils de lecture et de voyage dans la blogosphère.


    Bonne année ma chère Nicole.


    A très vite, car on ne peut pas se passer de tes pages.


    Gros bisous,


    eMmA


     

    5
    Mercredi 31 Décembre 2014 à 19:37

    @Papydomhappy pour les voeux comme au curé .Cent sous , c'était la pièce de 5 francs de l'époque et je ne me rappelle pas ce qu'on pouvait acheter avec cette pièce de grand diamètre .Va falloir que je demande .

    @Yanik: Les voeux sur blog suppriment les hiérarchies yes.J'aime bien ton expression " calcul de retour sur investissement ".Sans la pièce de cent sous , je serais restée sous l"éderdon " , sûr de sûr .happy

    @Zette : Te pourre  ptête  m'y dire, te, ce qu'on achete anvé  100 sous .T'ete bin un peu commerçante din les années 50.Le curé de la ch'tite gâte, ouéte p'tête ben le tonton do  gât Lulu!happy

    Merci de souhaiter une bonne année à ceux que tu ne connaîs pas .

    @ Emma: La ch'tite gâte était un cas sûrement  car beaucoup étaient contents d'aller chercher des étrennes.La ch'tite gâte ne regrette rien et sourit de ces histoires là .yes

    Merci à vous tous de votre fidélité pour lire mes "bredineries " 

    6
    Mercredi 31 Décembre 2014 à 20:44

    Bonne fin d'année 2014 et bon réveil sur 2015!

    Amitiés,

    Ramon

    7
    Mercredi 31 Décembre 2014 à 20:57

    pauvre chti'te gâte !


    heureusement que le premier janvier ne revient qu'une fois par an !


    bisous, Nicole


    et bonne année

    8
    Mercredi 31 Décembre 2014 à 20:59

    Ramon: Merci .Bon " bout d'an 2014".Beaucoup de succés à ton nouveau roman : " Les amants de l'Exodus ".

    Je souhaite que nos aminautes aillent lire ton nouveau post en 2015 et que cette interdiction soit levée : http://www.basagana-ramon.com/2014/12/pourquoi-le-gouvernement-egyptien-a-t-il-interdit-exodus.html

    9
    Mercredi 31 Décembre 2014 à 21:04

    Kasss : Tu me fais rire! Et La Ch'tite Gâte n'a pas sombré dans l'alcoolisme avec son cassis du 1er janvier .Merci.

    Je souhaite que ton blog transformé soit plus facile à gérer .

     

    10
    daniel63
    Jeudi 1er Janvier 2015 à 07:24

    Bien exigeant ce chanoine !

    Même pas le souvenir qu'il y ait eu une messe pour le jour de l'An ...

    Par contre  je me souviens très bien de l'agent de police faisant la circulation à l'entrée de Vichy , perché sur une petite estrade , entouré de bouteilles que les automobilistes déposaient au passage ...Une autre époque !

    Bonne année à la ch'tite gâte et à ses lecteurs ! 

    11
    aln03
    Jeudi 1er Janvier 2015 à 09:46
    Daniel
    Merci. Bonne annėe 2015.Si je trouve un agent de police qui fait la circulation , ce sera photo .
    12
    Jeudi 1er Janvier 2015 à 13:45
    Marité

    J'adore tes histoires... et celle-ci est bien savoureuse pour démarrer l'année !!!


    Très douce et heureuse année Nicole !!!


    Plein de GROS BECS !

    13
    Jeudi 1er Janvier 2015 à 16:48

    Meilleurs voeux pour 2015

    14
    Jeudi 1er Janvier 2015 à 18:17

    Marité:Merci . Peut-être bien qu'elle est un vraie cette histoire pour écolière sage happy.Belle et heureuse année à toi .


    Rose : Bonne année 2015 au pays des volcans !

    15
    HalgaroDubillot
    Jeudi 1er Janvier 2015 à 19:49

    Tres très belle et heureuse année à toi et à tous.

    Tu m enchantes avec cette première histoire de l annee. Il faisait peur Arthur?.!!

    J aime beaucoup toute cette émotion que tu nous fais partager.

    Que ça continue pour 2015!

    Bises

    16
    Jeudi 1er Janvier 2015 à 20:04

    Halgaro :Merci. La Ch'tite gâte inventait trop d'histoires dans sa tête , peut-être !happy Il était très grand , avait le visage de tout le monde , mais dormait vers ses chevaux plutôt que dans une chambre  .Donc peut-être un peu sorcier ? yes.Et toi , Halgaro,tu fais de très belles photos qu'on peut voir ici 

    17
    Jeudi 1er Janvier 2015 à 21:04

    Quel plaisir de lire ces superbes anecdotes !!!


    Merci Nicole. Tous mes vœux pour que cette années soit  à la hauteur de tes espérances


    Bises

    18
    Jeudi 1er Janvier 2015 à 21:19

    Jackie : Merci et Bonne année 2015 

    19
    Vendredi 2 Janvier 2015 à 14:29

    Bounne année et bounne santé...et voilà, je parle ch'tite gâte. J' aime beaucoup ces histoires du terroir bourbonnais, et j' espère qu' il y en aura plein d' autres en 2015.

    Bises

    20
    Vendredi 2 Janvier 2015 à 16:57

    Simone: Merci .Une langue de plus à ton actif ! L'Aquitaine aurait pu englober le Bourbonnais sans problèmehappy Il y en aura d'autres si la Ch'tite Gâte m'y autorise yes

    21
    Vendredi 2 Janvier 2015 à 17:16

    Merci Nicole, tu as fait remonter, une fois de plus, des souvenirs anciens...Je me rappelle surtout quand il fallait faire la bise aux anciens qui avaient "oublier" de se raser ou aux grands mères, grands tantes.... à l'eau de cologne "parfumée" à souhait. Nous recevions des petits bonbons, tablettes de chocolat "Coop", gaufrettes et...nous étions contents!

    Bonne et heureuse année ! Continue à nous enchanter par tes récits du passé si vivants.

    Bises de Mireille du Sablon

     

    22
    Vendredi 2 Janvier 2015 à 17:54

    Mireille: Merci .Et oui, c'était nos  étrennes. Le premier chocolat dont je me souviens , c'est le chocolat Pupier.

    C'est vrai que l'eau de cologne était très utilisée. Mais c'est toujours mon parfum préféréyes ( à petites doses ). J'ai connu une dame qui se frictionnait  les cheveux  avec un gant et de l'eau de cologne .

     
    23
    Danielle
    Vendredi 2 Janvier 2015 à 19:32

    Bonsoir Nicole, je voudrais te souhaiter ane Bounne année 2015, une Bounne santé et du bonheur. J'aime ta façon d'évoquer ton plan pour éviter de faire la bise à Arthur le charretier. Déjà un caractère bien trempé la Ch'tite Gâte !!! Pour moi ni catéchisme ni messe, ni curé... mais la corvée des voeux aux voisines des villas de droite et de gauche, toutes deux très âgées et "vieilles filles" comme on disait dans le quartier, avec plein de poils au menton que je n'appréciais pas. De plus : l'une, très pauvre, qui nous fourrait plusieurs bonbons dans la main avec une petite pièce et deux gros baisers affectueux,  et l'autre, très riche, qui ouvrait une immense boite de sucreries appétissantes en nous disant : "Prenez une seule surtout". C'est là que j'ai commencé à découvrir quelles étaient les vraies valeurs pour chacune d'entre elle ! Une nous aimait, l'autre nous tolérait ma soeur et moi ! Ah ces étrennes, quelle épreuve ! Je te souhaite une très bonne soirée. Bises de Danielle

    24
    Vendredi 2 Janvier 2015 à 20:26

    Interessante la lecture de tes souvenirs d'enfance dans la campagne ! la Chine ne m'attire pas, encore moins leur cuisine; j'ai trop vu pendant des années l'aspect d'un restaurant proche de mon travail, les conditions de travail d'un atelier de confection, clandestin, proche de mon travail etc... Je te souhaite une BONNE ANNEE, surtout la SANTE pour 2015, également pour tes enfants, petits enfants, tes Parents, profite bien de leur présence, et de ta famille. Bises. Renée

    25
    Vendredi 2 Janvier 2015 à 20:37

    Campanule : Merci .Le blog est celui d'un français qui vit en Chine et qui va dans des lieux  où les touristes ne vont pas en particulier des villages.Bonne année à toi aussi .

    26
    Vendredi 2 Janvier 2015 à 20:45

    Danielle: Merci .Tu pourrais , toi aussi ,ouvrir un blog -souvenirs. Arthur était très gentil et bien rasé le premier janvier. Finalement , les voeux, les étrennes nous apprenaient la vraie vie .

    27
    Samedi 3 Janvier 2015 à 04:43

    Merci pour la pub et donc Bounne année et Bounne santé ! :) En Chine ce sera l'année du mouton, le 19 février.

    28
    daniel63
    Samedi 3 Janvier 2015 à 06:36

    "En Chine ce sera l'année du mouton, le 19 février"

    En voici une bonne idée !!!!!happy

    29
    Samedi 3 Janvier 2015 à 09:06

    我的名字 Merci. Te voilà t'exprimant en patois bourbonnais. Pas très utile pour toi, mon patois,  quand  tu vas errer dans les villages de ton pays d'adoption pour tes  photos insolites

    Donc le 19/02, on te souhaitera  "Bonne année du mouton "mais peut-être bien en français.happy

    Daniel:  Peut-être pourrions-nous la "kidnapper" pour la France, cette bonne idée ??

    30
    daniel63
    Dimanche 4 Janvier 2015 à 06:48

    Un petit gigot avec des pommes de terre dans une cocotte en fonte , le tout dans les braises ??? 

    31
    Dimanche 4 Janvier 2015 à 18:47

    Daniel 63: Gigot à la bourbonnaise ou gigot à la brayaude? Tu as déjà commencé d'élever le mouton ?

    32
    barthelemy.henri
    Dimanche 4 Janvier 2015 à 19:51

    manifestement l'accent du bourbonnais et celui de la gascogne sont différents!...mais les histoires se ressemblent...merci pour celle-ci et bonne année!

     

    33
    Dimanche 4 Janvier 2015 à 20:19

     @Barhélémy.Henri :Merci.Oui , accent différent avec les "r " plus roulés en Bourbonnais . C'est vrai que j'aurais pu enregistrer ces histoires de la Ch'tite Gâte.

    34
    daniel63
    Lundi 5 Janvier 2015 à 06:51

    "Tu as déjà commencé d'élever le mouton ?"

    Ben mince , c'est ce que j'ai oublié de faire! oops

    Donc à la prochaine année du mouton ! 

    35
    aln03
    Lundi 5 Janvier 2015 à 09:30

    Daniel : On ira voir le début de cette année sur le blog de Monom.

    36
    Lundi 5 Janvier 2015 à 21:59

    Voilà un texte que l'on imagine dans un recueil de littérature régionale.

    C'est bigrement bien écrit. 

    Vrai de vrai, la Ch'tite Gâte a du caractère!

    Bonne soirée et bon début d'année,

    Amitiés,

    Ramon

    37
    aln03
    Lundi 5 Janvier 2015 à 22:09
    Ramon Merci . Je sais comment son grand père l'appelait parfois:" Ch'tite tête à manger des glands " Bon' y a pas de truffe en Bourbonnais (lol )Bon début d'année à toi aussi.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :