• OCTOBRE 1943

    comme  CTOBRE 1943

    Voilà déjà longtemps que je ne vous ai pas raconté l'histoire presque vraie du Piarre et de La Tonine .

    Vous pouvez relire ici  cet article de novembre 2014 pour retrouver cette histoire. 

    Aujourd'hui c'est la photo du mariage du Piarre et de La Tonine que je vous présente. (Ce sont les mariés à droite de la photo)

    Ben oui, Le Piarre avait trouvé "chaussure à son pied ".

    La Ch'tite Gâte était présente à ce mariage. Mais je doute fort que vous la voyez parce qu'il faut que je vous dise que "Le Piarre et La Tonine avaient mis la charrue avant les boeufs" ce qui se dit en patois des bouchures " Qua deux là, y avions ben mis la charrue avant les boeus". Ben oui, ça existe au "Milieu des bouchures " !

    Ce  jour-là,la soeur du Piarre épousait  le Frère de La Tonine. Quelques personnes assistant à ce mariage se reconnaîtront sur cette photo.

    Le 16 octobre 1943, c'était encore la guerre, évidemment. Les tenues des mariés avaient été confectionnées par La Berthe qui faisait la couture et la cuisine. Il m'est arrivé aux oreilles qu'il y avait des pintades des deux métairies des parents au menu et que deux pintades de la ferme s'étaient envolées sur le clocher de l'église lors de la préparation du repas.

    Je vais vous rapporter 2 phrases entendues souvent par La Ch'tite Gâte, au sujet de cette photo.

    Le Piarre disait: " Y ave des tas de filles que me courions après. Mais Y me su ben marié envé la pu gente !  ".  Donc la Chtite Gâte savait que sa mère était la plus jolie.

    Si quelqu'un regardait cette photo, La Tonine disait : "Regardez dont la binette qu' Y ave. Ou bergnasse, ou fese fré et y attende La Ch'tite Gâte !". Donc la Ch'tite Gâte a toujours su qu'elle était présente à ce mariage, mais bien au chaud.

    Et le 16 octobre 2016, La Ch'tite Gâte devenue une vieille Gâte  s'imaginera qu'un banquet réunissant beaucoup de gens de cette photo  a lieu quelque part , dans les nuages, puisque les 4 mariés ont quitté ce monde. Mais peut-être qu'elle est un peu "berdine" de songer à cela!

    16 OCTOBRE 1943

    Photo archives familiales

     

     

    Même en temps de guerre , il devait bien y avoir des chants au repas. Et je pense qu'il devait y avoir "Le Petit Vin blanc"  qui a été écrit cette année-là. Je suis persuadée que c'est même Le Piarre qui l'a chantée.

    Voici une version  de cette chanson chantée par Lina Margy , en 1964

    https://www.youtube.com/watch?v=IDmPxv3hUaI

     

     

     

    OCTOBRE 1943

     

    « Vichy LIBERE , IL Y A 72 Ans PERDUS DANS L'Allier »

  • Commentaires

    1
    Vendredi 7 Octobre 2016 à 21:41

    espérons que là bas par delà les nuages ils se retrouvent tous, pour une autre vie, éternelle celle là.
    Et même s'ils n'ont pas connu l'internet et les blogs, qu'ils rencontreront tous nos amis et amies de blog déjà trop tôt partis.

     

    2
    Vendredi 7 Octobre 2016 à 21:41

    Et bon retour parmi nous ...

      • Vendredi 7 Octobre 2016 à 22:02

        LMPT73

        Merci. Oui ce serait bien qu'ils se rencontrent tous pour l'éternité.

        Et je pense que là-bas Le Piarre pourra aussi leur chanter ceci .Le mélange des genres ne l'effrayait pas. Bien au contraire !

         

         

    3
    Vendredi 7 Octobre 2016 à 22:17

    Bien joli post plein de souvenirs et d'espoir. Merci Nicole.

      • Vendredi 7 Octobre 2016 à 23:04

        Yanik : Merci .Souvenirs , souvenirs! Voilà pour toi une autre chanson du Piarre ici 

      • Samedi 8 Octobre 2016 à 15:07

        Merci pour ce rap corrézien ! ;o))  

        Sympa le Ségurel des bruyères !  D'un seul coup, on est transporté dans un autre monde bien qu'il n'y ait que quelques décennies de passées.

      • Samedi 8 Octobre 2016 à 22:11

        Yanik : Je connaîs des enfants de 3 ans qui aiment beaucoup ce rap corrézien

    4
    Daniel63
    Vendredi 7 Octobre 2016 à 22:27

    Jacques Brel a bien dû en pousser une en leur honneur , et peut-être que Tonton Georges y est allé de son couplet..... Peut-être même que René Fallet était dans le coin !!!! 

    RIP ...

    5
    Vendredi 7 Octobre 2016 à 22:55

    Daniel 63:Merci. Bien sûr qu'ils étaient tous là . Je n'en doute pas. Et René Fallet , en bon bourbonnais , a bien dû adapter pour tous son Hymne à son ami bredin. Voir ici .

     

    6
    Vendredi 7 Octobre 2016 à 23:02
    Francis

    "Bredine", sans doute un peu, comme tout un chacun quand il laisse libre cours à ses pensées. Je peux te dire que ça me prend souvent d'imaginer des trucs comme ça, et puis, c'est bien plus vivant qu'une visite de principe au cimetière le jour convenu comme tout le monde ! Aujourd'hui même, alors que je nettoyais sous les haies et sous le cognassier au jardin de mon père, retournant sans doute beaucoup de minuscules graines ou larves, je conversais avec le Rouge-queue qui ne manque jamais cette occasion. Il le faisait déjà, lui, ou plutôt ses ascendants, quand le pépé jardinait encore, se reposant les reins en faisant causette aux oiseaux. L'oiseau et moi étions tristes de ne pas avoir de coings à récolter cette année, alors que l'an passé il y en avait tant et tant que ça sentait jusque dans tes bouchures et même au delà...

    Bises et bon weekend  

      • Samedi 8 Octobre 2016 à 22:30

        Francis; Tu crois que c'est la profession qui nous a rendus un peu bredins?

        J'imagine beaucoup plus de choses devant une photo de mon blog que devant une tombe au cimetière .

        Le rouge-queue n'a pas dû oublier le Pépé qui devait bien être un "chouillas" bredin lui aussi.

        Eh oui, ta pâte de coings avait été un régal pour les papilles du Piarre. Bon week-end .

         

      • Samedi 8 Octobre 2016 à 23:25

        Francis: Pour toi qui parles aux oiseaux, voici une chanson du Piarre .Ecoute ici 

    7
    Cornus
    Samedi 8 Octobre 2016 à 09:22

    Ah, te voilà reviendue ! Chouette cette photo.

      • Samedi 8 Octobre 2016 à 22:32

        Cornus: Une photo de mariage au milieu des bouchures qui représente beaucoup pour moi 

    8
    L.N.
    Samedi 8 Octobre 2016 à 11:14

    Belle note de souvenirs, tout est émouvant, les photos sont les bienvenues, elles rappellent bien des souvenirs vécus avec bonheur. Merci pour tout et je t'embrasse. L.N.

      • Samedi 8 Octobre 2016 à 23:03

        L.N. Merci . Tu sais , tous nos disparus doivent piailler ensemble .Tiens je vais te mettre un lien vers une chanson que le Piarre doit chanter là-haut . Clique ici .Je t'embrasse.

    9
    Samedi 8 Octobre 2016 à 11:37
    eMmA MessanA

    Jolie page qui, malgré son parfum de nostalgie, demeure un brin joyeuse en mémoire des tiens.

    Ah le Fratelli Crosio de l'accordéoniste...

    Bon retour Nicole et bon week-end à toi, à tous.

    eMmA

      • Samedi 8 Octobre 2016 à 23:10

        eMma : Merci .Le Piarre a toujours dit qu'il voulait "Le petit vin blanc"pour ses obsèques et il l'a eu .Voici une chanson que le Piarre chantait ici 

    10
    Samedi 8 Octobre 2016 à 18:06

    super le mariage du Piarre et de  la Tonine, rares les photos de mariage avec quatre mariés !! durant cette periode trouble, je n'ai assisté a aucun mariage, je n'ai donc pas de souvenirs à ce sujet... des bredins il ne devrait plus y en avoir dans l'Allier, sauf ceux qui ne connaissent pas St Menoux !!...la petite gate bien au chaud, des choses qui arrivent de nos jours, mais qui n'entrainent plus forcement un mariage ! heureux de t'avoir retrouvée, bon weekend et grosses bises

      • Samedi 8 Octobre 2016 à 23:19

        renéjeannine: Merci.Deux beau-pères, deux belle-mères et 4 mariés.Le mariage fut possible car Le piarre était libéré depuis novembre 1942.Et puis, La Ch'tite gâte n'allait pas rester au chaud pendant deux ans .

        Je connaîs Saint-Menoux et je suis toujours un peu bredine et fière de l'être.

        Tu crois que de nos jours , il y a encore des charrues pour mettre devant les boeufs ?smile

        Pour toi , le gars d'Ygrande , ici , une autre chanson du Piarre 

      • Mardi 11 Octobre 2016 à 15:58

        bredine toi, ça ne semble pas encore tres grave !! devant les boeufs il y en a encore, derrière c'est plus rare !! merci pour la chanson, je serai à Ygrande Samedi !! bonne semaine, bisous

    11
    heraime
    Dimanche 9 Octobre 2016 à 11:48

    coucou Nicole

    Dis moi ,tu n'as pas été trop secouée pendant le mariage c'est là que tu as dansé pour la première fois bien au chaud.J'ai bien aimé ton histoire te j'ai tout compris du patois de chez toi.Bises

     

      • Dimanche 9 Octobre 2016 à 13:42

        Héraime: Oué La ch'tite gâte qu'a été secouée à en devenir bredine , mon Pôv'.

        Mon histoire est écrite avant tout pour rendre Hommage aux 4 mariés dont le dernier a quitté ce monde, il y a peu .Merci de ton passage.

    12
    Dimanche 9 Octobre 2016 à 14:41

    Dois-je comprendre que "Piarre" est allé rejoindre Tonine, il y a peu de temps. D'où ton absence...
    Je suis désolée et t'envoie toutes mes pensées.
    Ta photo de famille est très belle.
    Bon dimanche Nicole

      • Dimanche 9 Octobre 2016 à 15:23

        In the Mirror : J'ai tout d'abord été sans internet pendant 3 semaines.Et ensuite.....t'as tout compris .Merci  beaucoup. Pour accompagner tes jolies photos, voici une autre chanson du Piarre.

      • Dimanche 9 Octobre 2016 à 16:02

        Merci, je connaissais mieux "la java bleue" que mes parents écoutaient.

    13
    Dimanche 9 Octobre 2016 à 16:58

    ...comme c'est émouvant de les voir tous ainsi réunis! Cela me fait penser à mon propre mariage puisque ma soeur s'est mariée en même temps que nous.

    Bises du jour de Mireille du sablon

      • Lundi 10 Octobre 2016 à 18:46

        Mireilledusablon: Si ta soeur a épousé le frère de ton mari ce serait le même cas qu'ici.Bonne soirée

    14
    H2O-
    Dimanche 9 Octobre 2016 à 21:13

    On ne peut pas être certain de ce qui se passe après, mais le souvenir reste dans nos coeurs. Mes parents aussi avaient mis la charrue avant... (la pilule n'existait pas) mais leur premier enfant n'avait pas vécu.

    Ma mère aimait beaucoup le chant, la musique et la danse.

    Le départ crée un vide, un manque, quel que soit l'âge... je t'embrasse.

      • Lundi 10 Octobre 2016 à 20:46

        H2O: Comme ta maman , Le Piarre chantait. Mais il aimait la musique et avait joué du trombone dans son jeune temps. Pour toi, la Combraillaise , une photo du Piarre avec son trombone dans la cour de la ferme où La ch'tite Gâte est née. Merci H2O et à bientôt!

                                                          

    15
    Danielle
    Lundi 10 Octobre 2016 à 16:20

    Quelle belle photo d'un double mariage au milieu des bouchures, de voir ainsi réunis les membres d'une grande famille... ça me fait tout drôle. Derrière les mariés on reconnait bien Touene, Touennette, Guste... Que les mariées sont jolies... En effet il y a là un joyeux mélange des styles : le petit vin blanc, Ave Maria, Jean Ségurel, Etoile des neiges... il y en a pour tous les goûts ! Bonne fin de journée Nicole. Danielle

      • Lundi 10 Octobre 2016 à 20:55

        Danielle: Merci. Deux familles pour 4 mariés.Les 4 grand-parents de La Ch'tite Gâte derrière les 4 mariés et à droite ses arrière grand-parents. Il y avait des cousins des mariés, mais aussi des copains.Quelques personnes absentes car toujours prisonniers de guerre.

        Même les coiffures des mariées avaient été fabriquées par La Berthe. Il faudra que j'en reparle de La Berthe .Le tissu acheté avec les tickets de vêtements de l'époque .

        Le Piarre mélangeait tous les styles dans ses chansons. Mais il terminait toujours son "récital" par Le Petit vin blanc. 

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    16
    Lundi 10 Octobre 2016 à 19:41

    Ah ça c'était un vrai mariage pour lequel on avait dû tuer un cochon

    et dont on se rappelait toujours.

    Ce n'est plus toujours le cas maintenant .

    Pinson.

    17
    Lundi 10 Octobre 2016 à 21:23

    Khaz: Merci.Là , tu as raison.

    Tous les mets du repas provenaient des deux fermes. On m'a parlé de poulets, de pintades.Mais il y avait sûrement aussi du cochon. J'espère retrouver un menu de ce mariage, un jour.

    Tiens,Pinson,  voici une chanson du Piarre : Bohémienne aux grands yeux noirs 

    18
    Simone
    Mardi 11 Octobre 2016 à 17:30

    C' est bien émouvant tout ça. Mais je suis sûre que le 16 il y aura grand banquet quelque part. Ils y seront tous. Ma mère est morte un 14 février et je pense que ce jour-là elle avait rendez-vous avec mon père. Les gens qui q' aiment ne se perdent jamais. L' amour est le fil d' Ariane.....

    je viens en retard à cause de la venue de mon ami d' enfance retrouvé l' an dernier. Je te raconterai....la semaine prochaine;

    Bises

      • Mardi 11 Octobre 2016 à 20:20

        Simone: Oui, je suis une "bredine" qui imagine les disparus qui me sont chers rassemblés au-delà des nuages. pour l'éternité.Ils peuvent même jouer aux cartes dans mes songes. Un cimetière n'a  pas beaucoup de signification pour moi , si ce n'est qu'un lieu de souvenir où leurs noms sont écrits.

        Ces retrouvailles sont super.A bientôt!

    19
    Mardi 11 Octobre 2016 à 18:31

    Bonjour Nicole, d'après ta note, je comprends que ton père est parti, peu de temps après ta maman ! la photo que tu as mise est très précieuse, nous aimons regardé ces anciennes photos de temps en temps. Je partage ta peine,  tu verras que nous les faisons revivre autrement nos parents. Bises. Renée

    20
    Mardi 11 Octobre 2016 à 21:15

    Campanule : Merci beaucoup Renée. Mon père est parti 18 mois après ma mère. Ces photos sont scannées depuis 3 ou 4 ans. L'original est toujours dans la maison de mes parents. Je crois que mon père  n'aurait pas aimé qu'on soit triste , considérant qu'il avait eu une longue vie.

    Voici  "le petit vin blanc "  joué à l'accordéon par André Verchuren.

    21
    Jeudi 13 Octobre 2016 à 13:16
    Marité

    Ah, un souvenir mémorable même si tu n'y étais pas vraiment :-) A l'époque pas besoin de DJ pour créer de l'animation, on chantait !!!
    GROS BECS Nini !

      • Jeudi 13 Octobre 2016 à 13:39

        marité : Merci. On me  l'a tellement raconté ce jour que j'ai l'impression de m'en souvenir .Pourtant, j'avais 

        encore 4 mois à attendre avant de pointer mon museau.

    22
    Mardi 18 Octobre 2016 à 21:27

    Superbe, cette photo!

    J'ai adoré les dialogues. Je vais revenir sur cet article, il est trop beau!

    Amitiés.

    Ramon

      • Mardi 18 Octobre 2016 à 22:44

        Ramon: Merci.J'espère que cet article percera les nuages pour que ma mère et mon père puissent le lire même si je leur ai mis un pseudo.

        Comme mon père avait eu une longue vie et voulait "Le Petit vin blanc" pour ses obsèques, je me devais de ne pas faire un article trop triste.

        Ces paroles, je les ai entendues réellement .

    23
    Samedi 22 Octobre 2016 à 21:56

    Bonsoir ALN,

    Très jolie photo de mariage. J'aime voir les vieilles photographies et j'aime aussi lorsque tu écris les dialogues en patois et bien évidemment te lire. Tes récits sont très agréables.

    Je trouve que les mariages d'antan étaient beaucoup plus beaux que ceux d'aujourd'hui.

    Lina Marly, j'aime beaucoup. Il m'arrive de l'écouter.

    Je te souhaite une bonne soirée.

    24
    Dimanche 30 Octobre 2016 à 18:17

    Marie-jo: Désolée, j'ai oublié de répondre à ma Combraillaise préférée.

    Les vêtements des 4 mariés tous faits dans le village et le tissu acheté avec les tickets .Je vais y revenir aux dialogues en patois plus fréquemment. Je parle régulièrement en patois avec une dame amie de 95 ans que je continue d'aller voir dans le lieu où était mon père .Elle est étonnante et m'a connue quand j'avais 9 ans. Mais elle maîtrise parfaitement le français.Elle est trop ravie que je n'ai pas oublié le patois .

    Bonne soirée et à bientôt

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :