• MARIAGE DU FRERE DE LA TOUENNETTE

      ariage du frère de LA TOUENNETTE  9 mars 2014

    Ecoutez  La Touènnette et le Touène

    - Eh Touéne , t'en rappell'e t'y de la noce de mon frére ?

    - Ben sûr qui m'en rappel'e . Ou  fase un vrai temps de printemps en février 22.

    - Eh oui, y étions bin biaux qua deux là . Ben sûr nout mère n'ête pas là  . Mais oué la tante do Moulin qu' l'a emmené marier .

    - Eh t'en rappel'e que n'avions emmené Le Piarre qu'ave trois ans et quo s'est bin caché su la photo . O voule pas se faire voir quo ch'tit gars . Ouete ben déjà ane sacrée "tête de cochon "à c'te âge -là 

    MARIAGE DU FRERE DE LA TOUENNETTE

     

     Photo personnelle ( archives familiales )

     Vous Pouvez chercher Le Piarre , si vous voulez . Et il y a même La Dédette .

    Je vous parlerai du repas de mariage une autre fois .

    Voici la musique qui accompagnait le  cortège et j'ignore pourquoi les musiciens n'étaient pas tous présents sur la photo ( je parle des musiciens de La Chavannée , évidemment  )

     Extraits du CD Cotillon par la Chavannée ( Branle de Montifaut , C'est une jeune chèvre , les bas blancs )

     

    « Mardi gras et Brandons Métayer devenant Fermier »

  • Commentaires

    1
    Dimanche 9 Mars 2014 à 20:26
    Francis

    Trouvé le ch'tiot Piarre ! Mais que tiens donc dans son bras le monsieur du 2ème rang tout à droite ? Bien joli le branle de La Cahavannée.


    Merci Nicole pour ce petit moment de fête dans le temps.

    2
    Dimanche 9 Mars 2014 à 20:27

    Traduction : Hé, Touène , te rappelles-tu  du mariage de mon frére ?

    -Bien sûr, il faisait un vrai temps de printemps en février 1922

    -Ils étaient bien beaux ces deux-là .Evidemment , notre mère n'était pas là . Mais c'est la Tante du Moulin qui l'a conduit à l'autel .

    -Tu te rappelles que nous avions emmené Pierre qui avait trois ans et qu'il s'était bien caché , sur la photo . Il ne voulait pas qu'on le voit , ce garçon . C'était déjà un sacré têtu , à cet âge - là.

    3
    Dimanche 9 Mars 2014 à 20:37

    Francis : Merci .Ta réaction rapide m'a montré que j'avais oublié un mot  ( correction faite ) . C'est bien un musicien .Mais tous les musiciens qui jouent le morceau n'étaient pas là happy . Pour le monsieur , je pense à un genre de cornemuse , mais pas assez douée pour voir . Si tu as une idée , je la prends .

    4
    Dimanche 9 Mars 2014 à 20:41

    il éto ben muché(caché) l'piarre.

    impressionnant les détails de ta photo si on fait clic droit / ouvrir dans un nouvel onglet puis si on clique avec la loupe...on y voit également que le monsieur tient un saxophone soprano

     

     

    5
    Dimanche 9 Mars 2014 à 20:55

    Papydom: En agrandissant , je voyais de moins en moins .Le saxophone soprano existait le 2 février 1922 , dans la campagne ? 

     (La date du mariage , je l'ai trouvée aux archives départementales du 03 ).Je vais employer ta méthode pour tout voir .

    Merci pour le nom de  l'instrument et pour  le patois ch'ti .

    Dans certains coins du Bourbonnais "se cacher " se disait "se musser " .Donc "Il éto ben muché " deviendra " Ol ete ben mussé " . On employait peu ce mot chez moi .Quand on nous cherchait avec mon frère ,  c'était plutôt ; " Lavou dont qui sont inquère passés ? "

    6
    Dimanche 9 Mars 2014 à 21:32
    Epamine

    Ta photo est MA-GNI-FI-QUE, Nicole...cool

    Je rejoins Papydom quant à la saisissante netteté des détails que l'on peut admirer en grossissant le cliché: la couleur des yeux et l'intensité des regards, la texture des vêtements, les broderies et les bijoux... Le photographe de l'époque était un véritable artiste...

    J'aime beaucoup le bras de la pompe relevé et la ferronnerie de la porte en arrière plan.

    Et j'ai trouvé le Pierre qui ne s’était pas si bien mussé que ça! wink2

    Merci Nicole pour ce partage ! Un mariage 4 ans après la grande guerre, le début des années folles, mouvement plus tardif dans les campagnes mais cela a dû être quand même un moment particulier.

    7
    Dimanche 9 Mars 2014 à 21:47

    Epamine :Merci Ep' .Le marié était né en 1899 .Il était meunier et fils de meunier . Le photographe était de Moulins ( 30km du lieu du mariage ) .Voilà quelques renseignements pour bâtir une petite tranche de vie .

    8
    Dimanche 9 Mars 2014 à 22:10

    Une superbe photo de mariage d'époque !

    j'ai fait comme a dit Dominique, pour regarder ta photo en plus grand,ça m'a permis de voir aussi, ce petit qui se cache, les doigts dans la bouche, en bas à gauche, derrière sa maman peut-être...

    Tu nous offres une fois de plus, un beau témoignage du temps passé, merci Nicole.

    9
    Dimanche 9 Mars 2014 à 22:21

    Valérie : Merci .Ce petit , Le Piarre se rapproche de ses parents . Ses parents sont au deuxième rang .Son papa , Le Touène est le deuxième en partant de la gauche .Sa maman, La Touénnette est la premiére dame en partant de la gauche et c'est la soeur du marié .Ce petit n'a pas voulu rester devant .Toujours été un peu têtu cet enfant ! yes .

    10
    Lundi 10 Mars 2014 à 06:16

    L'était bin timide le Piarre !!!


    De beaux témoignages d'un passé qui semble tellement loin !!!


    Très bonne journée Nicole


    Bises

    11
    Lundi 10 Mars 2014 à 09:57

    Jackie :T'inquiètes !Un Timide qui a bien vaincu sa timidité yes à l'époque où on n' envoyait pas les ch'tits  à la Maternelle dés leur naissance ou presque happy .Belle journée avec des photos ensoleillées.

    Pour mes aminautes : Pour une journée fleurie , vous pouvez aller chez Jackie -Jifou .C'est ici 

    12
    zette
    Lundi 10 Mars 2014 à 17:12

    yé pas vu l'piarre, la yeyette y'en su meme pas sure,yé r'counnu la toinnette oué pas si mal

    13
    Lundi 10 Mars 2014 à 17:34

    Zette :Suis les conseils du com de Papydompointcom et tu agrandis .La Yéyette , al y ete pas .Trop ch'tite ( 2 ans ) Le Piarre est devant La Touénnette , mais bien caché ( entre les 3 et 4 du premier rang en partant de la gauche )

    Le Touéne ,oué le biau gars à couté de La Touénnette .Ol ave 23 ans , se en 22. Là , y pense qu't' vas ben les vèr.

     

    14
    Lundi 10 Mars 2014 à 17:51

    je peux danser avec toi ?

    après ça on ira manger queque chose

    un peu de cochonnaille

    15
    Lundi 10 Mars 2014 à 18:53

    Kasss: En 22 , je n'étais pas née et toi non plus . Danser à ce mariage , difficilehappy

    En 2015 ,  tu viendras fêter les Brandons avec La Chavannée à Embraud , pas très loin de Saint -Menoux . Et là, on pourra danser .Tu as vu , dans mon article précédent que ton collègue du Sud aime  ce qui précéde la cochonaille et la cochonaille . De vrais vétos , tous les deux !happy

    16
    Lundi 10 Mars 2014 à 18:54

    J'ai  bien  vu  le  petit  Piarre    ! Bon souvenir  à conserver !

    Avec  la  voix  et  la  musique   on  se  croirait  faire  partie  des  invités  !

    Super  ! Merci   pour  le  partage ! Bises  ! huguette 

    17
    Lundi 10 Mars 2014 à 19:04

    encore un beau moment passé dans ton beau pays , la photo est superbe et émouvante, nous avons tous chez nous ce genre de souvenir sur lequel personne ne peut plus mettre de date ou de nom ...d’où la nécessité de noter et d'interroger les anciens .

    bises

    18
    Lundi 10 Mars 2014 à 19:15

    Huguette : Merci .Tu peux venir .T'es invitée .Elle se conserve depuis 1922 cette photo .Dans l'ordi , elle sera encore mieux .

    Josette : Merci .Là , j'ai retrouvé les dates .Et cette photo, je la connaîs depuis ma tendre enfance .Les renseignements m'ont été donnés par mes grand -parents qui eux n'en avaient pas de photo de mariage . C'est la seule photo de mariage de l'époque qui était dans la boîte à photos de ma grand-mère.

    Bonne soirée à vous deux !

    19
    heraime
    Lundi 10 Mars 2014 à 19:35

    J'attends avec impatience le repas du mariage

    j'avais bien sur tout compris car ce patois n'est pas si loin du notre

    Bises

    20
    Lundi 10 Mars 2014 à 19:42

    Héraime : Merci de ton passage .Bien sûr que tu comprends .Tu dois avoir un peu plus d'occitan peut-être chez toi, comme en montagne bourbonnaise .Bonne soirée.

    21
    Lundi 10 Mars 2014 à 22:17

    c'est toujours avec plaisir que l'on retrouve ces anciennes photos de mariage dans la famille. Je trouve que les personnes sont bien sérieuses pour la photo, des chapeaux, des moustaches. En utilisant le zoom, j'ai remarqué les chaussures du marié avec longs lacets. le Piarre est bien petit, adorable! Bises. Renée

    22
    Lundi 10 Mars 2014 à 22:49

    Campanule  :Sûrement pas une famille très souriante yes.Tu as l'oeil et le bon, Renée .As-tu remarqué ce que le marié a dans la main gauche ? ( je ne parle pas de l'alliance ).Le Piarre avait 3 ans et il a grandi par la suite .Il a mesuré plus d'un mètre 80 . Bonne nuit et merci.

    23
    Lundi 10 Mars 2014 à 23:54

    Je reconnais bien là les mariages à la campagne. On n'oubliait personne, cousins, neveux, amis de régiment, la tata qui boitait, le parleur intarissable avec ses histoires dix fois répétées...;et puis le repas, o, se bourrait la "panse"....les bouilles étaient rouges, on se donnait de grandes tapes dans le dos, on bisait sa voisine, on rigolait d'un rien...Je dois dire que je n'adorais pas cs mariages à rallonges...à vrai dire je m'y ennuyais et avais hâte de me dégourdir les jambes avec un cavalier novice qui vous écrasait les orteils à chaque tour de valse. Je disais OUF à la fin, Merci, on recommencera avec un charleston!


    Mais je m'égare, la bourrée était la reine et on tourniquait en cadence en tapant du pied avec les sabots.


    En notre temps...on fait à l'économie, peu d'invités, un festin léger et les mariés n'ont qu'une hâte...ârtir en voyage de noces  à Cuba où à RIO pour danser la salsa et son super déhanché!


    Ne regrettons rien, vivons le temps présentla jeunesse çà passe vite  et pour danser je préfère le blue.....


    Ce n'est qu'un au revoir, à la prochaine...


     


    Bises


    Hélène

    24
    Mardi 11 Mars 2014 à 07:36

    Hélène:Merci pour ton témoignage .Je trouve qu'il y avait peu de monde à ce mariage ( du moins sur la photo )contrairement aux vrais mariages campagnards .Tu n'avais pas l'air d'apprécier ces mariages avec beaucoup d'ambiance, toi la fille de La Rochelle yes.De nos jours , il y a des mariages très coûteux car on ne tue plus les poules et les lapins de la ferme pour ce jour , comme c'était d'usage à la campagne .

    Si tu veux danser , j'ai dans les coms quelqu'un qui a envie de danser .Il dansera bien le blues !happy Et oui, peut-être bien qu'en 22 , la bourrée était la reine .Mais tu remarqueras que cette famille de meuniers n'avait pas de sabots ce jour-là .Garde la" pêche" , LN qui connaît toutes les danses.Et continue de nous mettre du blues , du Bach sur ton joli blog .Bonne journée .

     

    .

    25
    Mardi 11 Mars 2014 à 09:10

    retourné voir la photo : le marié tient une cigarette dans sa main.

     

    il y aurait fort à dire sur toutes ces tenues masculines et féminines, les fourrures ( fouine, renard, blaireau?)

    Brigitte n'était pas encore passée par là...

     

    les regards aussi...

    26
    Mardi 11 Mars 2014 à 09:32

    Papydom : Merci .Je ne l'ai vue qu'hier cette cigarette et je peux te dire que les cigarettes lui ont joué quelques vilains  tours au marié tout comme à son beau-frére Le Touéne .Si ma mémoire est bonne , La Touénnette parlait de "son Renard " comme d'une suprême élégance .Je trouve qu'on reconnaît bien les trois fréres , patrons du moulin .

    27
    Mardi 11 Mars 2014 à 10:51
    Epamine

    Les fourrures que vous évoquez me ramènent à la photo de ma mamie que j'ai mise ici sur mon blog.

    Couturière de métier, elle me disait en commentant cette photo qu'il était impensable de ne pas avoir de "bestiole" dans sa garde robe et que pourtant, elle détestait l'idée d'avoir un animal mort autour du cou... La mode rendait donc déjà les gens fous mais à l'époque, c'était normal, c’était les années folles!

    Bonne journée à tous!

    Sourire d'Ep'

    28
    Danielle34S
    Mardi 11 Mars 2014 à 12:00

    Il faisait beau pour cette superbe fête et je trouve que la netteté de cette photo est remarquable, j'ai utilisé la méthode conseillée par Papydom et ça donne un excellent résultat, merci à lui ! Ca m'a permis aussi de remarquer que les sourires étaient rares pour un tel évênement et que les dames étaient parées de fourrures qui devaient être la marque indispensable de l'élégance à cette époque frown. Quel plaisir de replonger dans le passé avec ces photos anciennes, il est dommage que les gens ne précisaient rien au dos de la photo (en principe) et il faut faire des recherches approfondies mais toujours un peu imprécises pour mettre des noms sur les visages, ou retrouver des adresses, on reste souvent dans l'incertitude... quand il ne reste plus personne pour témoigner. Bonne journée Nicole. Danielle

    29
    Mardi 11 Mars 2014 à 22:14

    j'ai vu le marié tient une cigarette entre ses doigts, il y a 2 autres hommes, dans la première rangée qui ont également une cigarette. La dame à gauche du marié (en regardant la photo) est très élégante : renard, robe brodée et grands gants blancs, très jolie. Renée

    30
    Mercredi 12 Mars 2014 à 11:03

    Bonjour Nicole,

    J'ai beaucoup aimé cette photo, j'y retrouve cette vie d'autrefois...pour moi, c'était en Lorraine.

    Ah tous ces diminutifs dans les prénoms, j'adore!

    Bonne journée, bises amicales de Mireille du sablon

    31
    Mercredi 12 Mars 2014 à 11:04

    Epamine : J'ai revu avec plaisir la photo de ta jolie mamie .Ma grand-mère me disait la même chose pour la fourrure 

    Merci pour ton témoignage , Ep' et unhappy pour toi

    Danielle 34:Après une pose trés longue , ils n'avaient peut-être plus envie de sourire happy Comme l'a dit Epamine , fourrure indispensable!

    J'ai les noms réels de tous les gens qui appartenaient à la famille du marié et j'en ai connus plusieurs .Pour la famille de la mariée , les noms ne m'intéressaient pas .Donc pas demandé .Et plus de descendants de ce couple de mariés, leur fille unique n'ayant pas eu d'enfants .

    Campanule :Merci . Tu es une fine observatrice .Je n'avais pas vu pour les deux autres avec cigarettes .Ce devait sûrement être trés chic , cette attitude avec cigarette à la main .Des futurs acteurs , "au milieu des bouchures" !

    La dame dont tu parles est très jolie .Je l'ai bien connue .Elle aurait environ 115 ans .Elle fut l'épouse du monsieur qui était à côté d'elle que j'ai bien connu lui aussi .

    32
    Mercredi 12 Mars 2014 à 11:14

    mireilledusablon: Merci .Ton coin est sympa !J'y suis allée plusieurs fois quand ma tante y vivait.

    Les diminutifs m'amusent follement et me donnent plus de liberté  pour écrire car ils n'ont rien à voir avec les prénoms réels , voire leur diminutifs s'ils en avaient .Mais je connaîs les vrais prénoms de tous ceux à qui je donne des pseudos .Bonne journée , Mireille

    33
    Vendredi 14 Mars 2014 à 18:56

    Document toujours émouvant ... et plein d'informations.
    A part la mariée, pas grand-monde avec le sourire ...


     

    34
    Vendredi 14 Mars 2014 à 19:23

    Yanik : Merci .Il n'y avait que la mariée de sympa happy.Oui , c'est une mine de renseignements et en ayant quelques infos sûres , on peut imaginer toute une histoire familiale.

    35
    Mardi 18 Mars 2014 à 18:17

    Na bravo photo de nossa (noces) !

    Piarre suçait les mêmes doigts que ma fille. Les enfants ont des instincts qui restent les mêmes au fil des générations...

    Bonne soirée Nicole, merci.

    36
    Mardi 18 Mars 2014 à 18:36

    H20: Et oui , le Combraillais pas du Bourbonnais .Un sacré mélange de patois auvergnat , limousin, bourbonnais !

    Bon sang , Piarre et ta fille ont peut-être quelques liens de parentéhappy.

    Merci de ton passage et j'espère que bientôt tu pourras reprendre ton blog.

    37
    Mercredi 19 Mars 2014 à 08:34
    eMmA MessanA

    Quelle belle photo et quelle superbe mariée !

    Quand je pense à la dure vie qu'il ont dû connaître 5 ou 6 années auparavant...

    Merci de nous montrer tes trésors familiaux.

     

    Bises et bonne journée à toi Nicole.

    eMmA

     

    38
    Mercredi 19 Mars 2014 à 09:13

    eMma : Merci .De leur vie pendant la guerre 14-18 , dans leur village , j'en ai peu entendu parler .Le marié n'avait que 15 ans quand la guerre a éclaté et son père , ayant une jambe de bois , n'est pas parti à la guerre .Ses deux oncles qui étaient meuniers également ont du y aller .Donc , lui et son père ont fait tourner le moulin .

    On m'a parlé des blessés, des morts de cette guerre .Mais la vie dans ce village semblait peu touchée , si ce n'est par le travail des femmes qui devaient remplacer les hommes au front .

    Pour la guerre suivante , ce fut tout à fait différent !

    39
    Jeudi 20 Mars 2014 à 22:00

    J'adore cette photo de famille!

    Et la musique des mots !

    Question de toubib: il me semble que plusieurs de ces jeunes femmes ont des problèmes thyroïdiens (goître, maladie de Basdow...) Est-ce exact?

    Passe une bonne soirée,

    Amicalement,

     

    Ramon

    40
    Jeudi 20 Mars 2014 à 22:23

    Ramon : Tu entends la musique des mots .Mais tu reprends du service en photos . En réalité , je n'ai bien connu que trois de ces jeunes femmes et une avait un goître , c'est vrai .Purée , t 'es trop fort ! Le Lé....x ne devait pas exister à l"époque .De nombreux problèmes thyroîdiens dans mon coin .Donc Tchernobyl n'est pas responsable de tout ? yes

    Merci et bonne soirée à toi aussi .

    41
    daniel63
    Mardi 25 Mars 2014 à 17:53

    J'ai trouvé le Piarre !

    Je note aussi que les cigarettes ne sont pas allumées !  

    Mais je suis très touché par le regard nostalgique et l'attitude de la troisième personne du premier rang en partant de la droite ; une fille de la ville qui montre ses jambes ??? Vraiment très belle cette femme ...  

    42
    Mardi 25 Mars 2014 à 18:06

    Daniel 63: Bien ta trouvaille du Piarre  .Cette personne , j'ai demandé depuis longtemps qui elle était et personne n'a pu me renseigner . Elle était de la famille de la mariée , c'est tout ce que je sais .Possible qu'elle vienne de Moulins ou de Saint Pourçain ???Et les mariés de 1922 n'ont plus de descendants . La mariée était fille unique .Donc pas facile de te renseigner sauf si quelqu'un la reconnaissant passait sur mon blog .Vrai qu'elle est belle !Merci de ton passage dés ton retour .

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :