• LES 18 ans de LA Dédette

     comme  es 18 ans de la Dédette 
     

    18 ans  essai2

     LA Touenette à gauche - Le Touene - LA Tante

    18 ans  essai2

     
     AVEC LE TOUENE ET LA TOUENETTE

     

    - Eh Touéne, t'en rappeles t'y  des 18 ans de la Dédette. Le Tonton et la Tata do moulin y nous  avions invités envé nos ch'tits. N'étions les seuls invités. Ah oué sûr que Le Tonton et la Tata y jetions pas les sous pa les fenêt'.

     - Oué normal que t'y ailles, Touénette. La Tante t'a servi de mère pisque ta pore mère est morte en couches pa ton frère.

     Oué do brave monde et pas fier do tout.

    - Eh te rappelles comme Le Piarre ol ete fier d'éterner ane gente casquette et y ave tricoté da biaux pulls aux deux gâtes. En 37  ne trouvions inquère do butin  pa s'habiller.

    - Oué, Mais le Piarre ol aure bin aimé que la Dédette invite sa copine Génie.Quo ch'tit gârs,  ol ete pas content do tout qu'al ete pas là.

    - Oué mais rappelle  te  La Génie, al ete prête à se marier. 
     

    - Et oué, maintenant, mais le Piarre ol a 30 ans et ol a terjours pas trouvé chaussure à son pied. Ou commence de d'venir inquiétant, Touénette.

     

     La Yéyette à gauche- Le Piarre - La Madelon  

     

     

    SUR LE TALUS,  près du moulin

    18 ans  essai2 De gauche à droite :Deuxième rang,  La Yéyette, Le Tonton, LA Madelon, Le Touène

    Au premier rang : La Touènette , La Tata , La Dédette  Le Piarre

     

    TRADUCTION si nécessaire

     " Antoine, tu te souviens des 18 ans d'Odette ? L'oncle et la tante qui habitent au moulin, nous avaient invités avec nos enfants. Nous étions les seuls invités. C'est sûr que l'oncle et la tante sont économes.

    - C'est normal que tu ailles chez eux, Antoinette ! La tante a remplacé ta maman qui est décédée à la naissance de ton frère.

    Ce sont de gentilles personnes, pas prétentieuses.

    - Tu te souviens comme Pierre était fier de porter, pour la premiére fois, une jolie casquette. J'avais tricoté deux beaux pulls aux filles. En 1937,  nous trouvions encore des choses ( laine, tissu, vêtements) pour s'habiller.

    - Oui, mais Pierre aurait bien aimé qu'Odette invite sa copine Eugénie. Ce garçon un peu désagréable ( ce jour-là) n'était pas du tout content qu'elle soit absente.

    - Oui, mais souviens-toi, Eugénie allait se marier prochainement.

    - Et oui, maintenant, Pierre a 30 ans et il n'est pas marié. C'est un peu inquiétant, Antoinette "

     Et maintenant, place à la danse .

     

     

     

     

     

     Le Voisin vielleux était venu jouer de la vielle pour la Dédette.

    Pour nous, c'est Patrick Bouffard qui va jouer des extraits de son premier CD " Musiques pour vieille à roue en Auvergne et Bourbonnais " ( coproduction AMTA et France 3 -1990 )

    http://lafeuilleamta.fr/2013/10/15/vielle-etc-vu-par-patrick-bouffard/

     

     

     

     

     POLKINETTE

     LA MONTEZ'Y

     

     Le MOULIN  
          
     
    Pour les aminautes perdus:

    LES 18 ans de LA Dédette

    Un autre anniversaire: Le jeune blog participatif "Profondeurs Urbaines " créé par Yanik YMDS et sa complice  a un mois. Il est ouvert à tous ceux qui le désirent .
    « F comme FONT de VILJOTJENZAT , CAPITALE DE LA VIELLE A ROUE »

  • Commentaires

    1
    Vendredi 25 Octobre 2013 à 21:21

    simplement remarquable ! j'ai du mal à  suivre les différents intervenants de cette saga bourbonnaise, mais quelle maitrise. Un blog qui nous change de la morosité ambiante.

    Je n'arrive pas à écouter plus de 30 secondes chez deezer mais sûrement du à mon changement d'offre sur portable....merci de nous offrir une alternative à gauche

    Il me semble que je préfère Bouffard à la Chavannée mais peut-être mal écouté

    dominique

     

    2
    Vendredi 25 Octobre 2013 à 21:40

    Papydom

    Merci Dominique.Le Tonton c'est le frère du papa de La Touénette Je ferai une sorte d'arbre pour que vous vous y retrouviez . Moi, Je m'en suis fais un , dans un coin de la tête.   Pour les 30 s.deezer , on m'a demandé l'autre jour de me reconnecter pour écouter malgré l'abonnement. Aujourd'hui , c'est bon. J'ai écouté avec Deezer ouvert .

    Patrick Bouffard est issue de La Chavannée , un groupe d'arts et traditions populaires:http://lachavannee.com/

    Il a organisé encore un stage , il y a peu dans les locaux de ce groupe (qui comporte beaucoup d'enseignants ).Je pense que P.Bouffard est une référence européenne pour la maîtrise de la vielle à roue .Plus de chants dans ce que j'ai mis en ligne de La Chavannée.Mais ils ont de bons musiciens .Par exemple, Frédéric Paris  a souvent participé à des enregistrements avec P.Bouffard.

    3
    daniel63
    Samedi 26 Octobre 2013 à 07:14

    Donc la Dédette est la fille du meunier ? Parti convoité , j'imagine ...

    Surpris par le nombre de photos familiales que tu as ....

    Même avis que Dominique sur la qualité de ton blog .

     

     

    4
    Samedi 26 Octobre 2013 à 11:38

    Aprés toutes ces danses...la tête me tourne, mais que ce retour vers le passé est agréable..Je me mêle un peu les pinceaux dans la généalogie, mais ton talent de conteuse domine la note? Merci de nous faire partager les heureux moments de ta jeunesse, j'aime les photos....


     


    Je t'embrasse


    Hélène

    5
    Samedi 26 Octobre 2013 à 11:42

    Je suis un peu perdue dans tous ces noms, mas l'ambiance générale de ton article me parle;

    J'aime.

    Très bon week end Nicole

    Bises

    6
    Samedi 26 Octobre 2013 à 16:15

    Merci Nicole pour la pub des profondeurs ! Très sympa.

    Belle tranche d'histoire et de vie avec le parallèle Touéne et Piarre. Rien qu'en regardant les photos, il me semble rencontrer 2 caractères très différents. Remarquables d'expression les 2 trios : le Touéne tient les 2 femmes et le Piarre est "tenu" par les 2 jeunes filles.

    Et merci pour la zicmu.

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    7
    Samedi 26 Octobre 2013 à 18:15
    eMmA MessanA

     

    J'adore toute cette gaîté autour de ces histoires.

    J'aime aussi entendre ta voix nous les conter car c'est redonner de la vie à ces photos sepia et les personnes  qui y figurent. Ca donne envie de danser avec les gens de la noce !

     

    Bravo et merci pour ce beau travail de mémoire.

    eMmA

    8
    Danielle34S
    Dimanche 27 Octobre 2013 à 14:15

    Le tonton c'est le frère du papa de la Touénette ! vite un arbre généalogique stp car le parcours devient un peu sinueux ! Merci de partager ces photos du passé avec nous, mais le Piarre s'il continue à faire cette tête, ça ne m'étonne pas qu'il ne soit pas encore marié à 30 ans. La Dédette aurait pu lui amener sa copine Eugénie pour le faire sourire (!), ils auraient dansé sur ces musiques entrainantes, ah le son de la vielle le soir au fond des bois... non je me trompe c'est Alfred de Vigny qui écrivait : "j'aime le son du Cor le soir au fond des bois...". Je sais, mais c'est la Polkinette qui m'a mis en joie ! Merci pour cet article très musical, passe une bonne journée, bises à toi. Danielle

    9
    Dimanche 27 Octobre 2013 à 15:38

    A tous: J'étais au " milieu des bouchures " pendant deux Jours.J'arrive.Je vais vous répondre à tous et j'essaierai de vous faire partager l'arbre  " qui est dans un coin de ma tête  "

    10
    Dimanche 27 Octobre 2013 à 16:21

    Dialogues savoureux dont on se lasse pas.

    "Qué do brave monde", tous ces gens que tu décris!

    Bonne fin de WE Nicole,

    Amitiés,

    Ramon

    11
    Dimanche 27 Octobre 2013 à 16:59

    Daniel 63 : Mais oui, qu'elle était convoitée !Photos sur  trois générations avant la mienne. Le "gardien"  me les prête juste pour les scanner et ensuite je les rends bien sagement si je veux en avoir d'autres. Ma "saga " comporte un grand fond de vérité, mais beaucoup de fantaisie pour les prénoms et les dialogues .

    Hélène: Quand ces photos ont été prises, je n'étais pas née.Merci de ta visite

    Jackie : Merci .Je vais essayer de t'éviter d'être perdue .

    YMDS : Oui, deux caractères différents, c'est sûr .Mais des poses imposées , je pense. En effet , Le Piarre ne s'est jamais vraiment laissé dominer par  la gente féminineMerci .

    eMma : Plus qu'à danser !

    Danielle:Le Piarre n'a jamais souri sur une photo jusqu'à 20 ans.Crise d'adolescence , peut-être ???

    Ramon: "Oué bin do brave monde! ".J'aime beaucoup imaginer leurs dialogues.

    Merci à tous de votre passage .

     

    12
    daniel63
    Vendredi 1er Novembre 2013 à 06:18

    Jusqu'à la publication de ton tableau , j'étais bon ! Ouf !

    13
    Vendredi 1er Novembre 2013 à 07:10

    Daniel : Bravo!Le Bourbonnais est sauvé si tu as tout compris.Trop fort .J'espère arriver à mettre bientôt un arbre en ligne .Mais il faut que la réalité ( photos et dates de naissance ) colle avec la fiction.

    14
    Samedi 2 Novembre 2013 à 15:44
    Epamine

    Tu mets en mots, en images et en musiques ce que je fais dans ma tête avec mes ancêtres depuis des années... Bravo et merci  pour cette prise de risques car ce n'est pas facile de partir du réel et de se laisser porter par son imaginaire...

    Bises d'Ep'

    15
    Samedi 2 Novembre 2013 à 19:59

    Epamine :Bienvenue en Bourbonnais .Merci .Moi aussi je l'ai fait pendant des années dans ma tête  et de changer les prénoms m'aide bien à raconter mes sornettes .Bises

    16
    Dimanche 3 Novembre 2013 à 19:18

    C'est toujours avec une certaine émotion que l'on se penche sur ces vieilles photos.

    Même si on connaît pas le Touenne et la Touennette, leur regard et leur attitude nous touchent.

    Bonne fin de WE,

    Amitiés,

    Ramon

    17
    Dimanche 3 Novembre 2013 à 21:33

    Ramon : Merci .Je les ai bien connus, mais quelques années plus tard. Et c'est avec joie et émotion  que j'ai scanné ces photos qu'on m'a prêtées. Amitiés

    18
    Mardi 12 Novembre 2013 à 09:10

    Je n'avais pas vu que tu avais mis d'autres articles, je rattrappe donc mon retard.

    Tu me rappeles à travers ce post lorsque j'étais petite et que j'étais chez mes grands-parents, j'ai l'impression d'être 40 ans en arrière. Ils parlaient patois tout le temps, et je ne le parle pas,mais je le comprend très bien.

    Sans oublier tes photos qui sont preuve et témoignage de cette époque.

     

    19
    Mardi 12 Novembre 2013 à 11:24

    Valérie : Merci .Je suis ravie de te rappeler des souvenirs.Mais pour les 18 ans de La Dédette, nous n'étions nées ni l'une ni l'autre .Mais c'est amusant d'imaginer à partir de photos familiales bien réelles et avec des prénoms fantaisistes.

    20
    Mardi 12 Novembre 2013 à 16:06

    Non,je le sais bien,je parlai de ce patois, qui me rappel celui de mes grands-parents .

    Bonne soirée,bises

    21
    Mardi 12 Novembre 2013 à 17:37

    Valérie; Je plaisantais évidemment.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :