• B comme BLEUETTE

     comme leuette      13/04/2015

     

    Début  2015,  j'interroge  La Ch'tite gâte qui me parlait souvent de Bleuette. J'étais vraiment intriguée et  voulais  en savoir plus.

    " Dis -moi , Ch'tite gâte, qui est Bleuette,  une fleur de ton jardin, un chat, un chien... ? 

    - Mais non,  je vais te montrer des photos et un jour tu verras Bleuette, quand ma maman voudra bien que je la prenne dans son tiroir aux souvenirs.

    BLEUETTE

    - Mais c'est un extra - terrestre qui a reçu une soucoupe volante sur la tête ! m'écriais-je.

    - Bleuette a une histoire et j'en suis fière. Elle est peut-être moche. Mais tu pourrais changer d'idée quand tu connaîtras sa vie.

    - Tu m'intrigues , Ch'tite gâte,  et je veux bien que tu me parles de cet extra... enfin... de ce personnage.BLEUETTE

    -Bleuette a vu le jour, en 1948, dans une épicerie du petit village bourbonnais où je suis née.

    - Ouah ouh , mais Bleuette et moi nous avons presque le même âge. J'espère  être moins "fracassée" qu'elle !

    - Ecoute , Aln, Bleuette n'a pas fait la guerre,  mais elle a bossé dur. Elle connaît tout sur la vie à la ferme. Elle a été longtemps gardienne d'un troupeau de vaches.

    - Des charolaises ? Donc , elle a du recevoir des coups de cornes !

    - Mais non! Bleuette gardait des vaches vertes. C'était le troupeau de mon frère. Tu n'as pas connu ce troupeau de race "Cornichons " avec des cornes et des pattes en allumettes ? 

    - Enfin ceci n'explique pas tout.BLEUETTE

    -Bleuette a une tête en carton bouilli et une peau en coton. Ce carton  n'est pas super résistant.  De plus, elle a eu de nombreux accidents. Quand elle s'est cassé le bras gauche,  je lui ai mis un plâtre bleu,  bien cousu,  pour la vie.

    De temps en temps, je voulais qu'elle soit belle pour la sortie du dimanche. Donc je lui avais confectionné un collier en boutons. Quand elle est tombée sur la tête , je l'ai recousue.Tu pourras voir les points.

     Un problème: je ne pouvais la laver. Donc pas très propre La Bleuette !

    - Merci Ch'tite gâte , je reviendrai te voir dans quelques temps. Peut-être auras-tu d'autres photos de ta poupée extra-terrestre.

    Quelques jours plus tard, La Ch'tite gâte me téléphona avec des sanglots dans la voix :

    " J'ai récupéré Bleuette!BLEUETTE

    - C'est ce que tu voulais. Pourquoi pleures-tu ?

    - Je t'explique. Fin février,  je suis allée rendre visite à ma maman pour passer avec elle un après -midi,  comme j'en avais l'habitude de temps en temps. J'ai demandé à voir Bleuette pour la photographier et te la montrer. C'est alors, qu'à ma grande surprise, Maman m'a dit: " Prends-la dont, oué ben la tienne, après tout. " (traduction:" Prends la donc.C'est bien la tienne). J'étais ravie de l'avoir récupérée. 

    Mais je vais te confier la raison de mes larmes. Deux heures plus tard,  Maman partait en urgence à l'hôpital et 24 h  plus tard,  elle décédait .

    - Excuse-moi de t'avoir posé ces questions, Ch'tite Gâte !

    -Non, tu as bien fait. Bien sûr la sortie de Bleuette après plus de 50 ans de tiroir aux souvenirs et le décés de ma maman peu après  m'ont  interpellée. Mais je suis contente que ce soit elle qui me l'ait donnée alors qu'elle semblait encore être en bonne santé. Maintenant,  tu sais qui est  Bleuette et tu peux la prendre en photos, si tu le désires et même la mettre sur ton blog. Ma Maman , La Tonine,  sera contente si elle la voit depuis son nuage.

    Vous faites donc la connaissance de Bleuette, l'extra -terrestre de La Ch'tite gâte, presque  en même temps que j'ai rajouté 2015 près du prénom de La Tonine, sur l'arbre do Piarre, dans la colonne de droite de mon blog.

    Bleuette vous remercie d'avoir lu son histoire, en vous regardant avec ses yeux bleus. Je crois que Bleuette a beaucoup de secrets confiés par La Ch'tite gâte, bien enfermés dans sa tête de carton bouilli. Pour voir Bleuette en diaporama et en plus grand , cliquer sur la photo ci-dessous 

     

     

    B comme BLEUETTE

     

     

    photos personnelles 

     

     

     

    « Surprise pour deux auvergnats à Vichy (2)Marc Bertola , Maître-verrier en Bourbonnais »

  • Commentaires

    1
    Lundi 13 Avril 2015 à 23:46
    eMmA

    Merci pour cette belle histoire empreinte de la nostalgie de l'enfance.

    Un baiser à La Tonine qui a gardé cette poupée durant de longues années dans la chaleur d'une affection devenue éternelle.

    Bonne nuit Nicole.

    eMmA

    2
    papydompointcom
    Lundi 13 Avril 2015 à 23:49
    Émouvante bleuette
    étranges circonstances
    la tonine la haut doit sourire un peu même si elle n'a guère connu les blogs et ces machins la
    3
    Lundi 13 Avril 2015 à 23:50

    Emma: Merci pour ces gentils mots de la nuit. Bonne nuit 

    4
    Lundi 13 Avril 2015 à 23:52

    oupss , j'en ai les larmes aux yeux 

    Bleuette est doublement magnifique pour ce qu'elle représente 

    @ Bientôt 

    5
    Lundi 13 Avril 2015 à 23:57

    Papydompointcom: Merci."Qua machins-là et tout quo bazar envé des écrans,  al y comperne rien La Tonine " Mais sûr qu'elle doit sourire de voir cette extra-terrestre faire le tour du monde après être restée plus de 50 ans dans un tiroir.

    6
    Mardi 14 Avril 2015 à 00:01

    Rose 63: Merci. Je vais bientôt réapparaître sur ton blog. Mais mon retour sur ordi était tout d'abord pour Bleuette qui a vécu si longtemps dans son tiroir. Il faut bien la faire voyager, un peu smile

    7
    Mardi 14 Avril 2015 à 06:21
    Francis
    Ces plongées là, à cet âge-ci de la vie réjouissent et chagrinent à la fois et quand on constate l'avalanche de "jouets" des chambres d'enfants modernes, il y a de quoi s'étonner, s'interroger !
    Une poupée ou un nours, un ballon, ou une balle, des bouts de ficelles, des seaux de sable, des litres d'eau, des branchettes, un couteau et un vélo : voilà qui suffit, place à l'imagination, au jeu.
    (ma Tonine à moi, l'Aleth, elle a tout bazardé... snif)
    Bises et bonne semaine
    8
    Mardi 14 Avril 2015 à 07:42

    Une histoire émouvante et très bien racontée,`

    où se rejoignent passé et présent, ce qui est l'essence même de la vie.

    Ainsi donc cette poupée à la tête en " carton bouilli "...

    tiens, je n'avais pas encore pensé à faire bouillir du carton.

    Je vais peut-être essayer pour voir ce que ça donne !

    Bonne journée , bouchuroise, et bises de pinson.

    9
    Mardi 14 Avril 2015 à 09:18

    Elle ne doit pas être toute jeune, mais encore très jolie.

    Merci pour tes photos qui nous rappellent notre enfance.

    Bonne journée,

    Bernard

    10
    Mardi 14 Avril 2015 à 10:30

    Très belle histoire avec, en filigrane, le pouvoir de ces poupées, réceptacles des secrets les plus innocents comme les plus noirs. Il y en a des choses dans ces yeux bleus ....

    11
    Mardi 14 Avril 2015 à 10:53

    C' est sûr que La Tonine doit rigoler de voir cette Bleuette à tête martyrisée se balader sur ton blog. Elle qui l' avait précieusement protégée dans un tiroir ! Ma poupée était restée neuve. Je préférais courir et monter aux arbres, mais ma soeur en a hérité et l'a un peu saccagée. Et ma mère a tout bazardé ou donné. Même des petits meubles de poupée datant de son enfance.

    Bleuette a toute la beauté des choses de l' enfance.
    Bises

    12
    Mardi 14 Avril 2015 à 11:20

    @Francis:Tu n'as pas retrouvé Nours dont tu nous as déjà parlé ? Bleuette , des cornichons et les allumettes usagées étaient pour nous aussi précieux que la cuillère à chercher les chinois. Le frère de La Ch'tite gâte a un chat en peluche  dans ce tiroir.

    Malgré leur avalanche de jouets , certains enfants d'aujourd'hui aiment encore jouer avec peu de choses et je pense que sincèrement , leur imagination travaille et que leurs rédacs ( enfin plutôt expressions écrites happy ) sont des bijoux.J'ai des preuves yes. Quand tu seras papy, tu pourras sortir tes bouts de ficelle,c'est sûr !

    @khaz:Je suis sûre que tu sais faire le papier mâché et le carton pâte avec tes dons de fabricoleur. Et en carton  bouilli , tu dois bien avoir au moins une valise dans quelque grenier.  

    Si tu dis que c'est l'essence même de la vie, là je te crois et te reçois 5/5 .

    " Bouchuroise " c'est sympa ! Mieux que "bouchée à l'émeri ".happy Combien de pseudos m'as-tu donné depuis que j'ai conservé celui d'ALN que tu m'avais attribué en 2010?

    @Tirebouille: Elle est née  en 1948happy quand La ch'tite Gâte l'a reçue en cadeau . Peut-être a-t-elle été fabriquée avant la dernière guerre et dormi dans un carton ???Les photos sont de 2015 !yes

    @Yanik : Je suis ravie que tu apprécies les yeux bleus de Bleuette qui avait une robe bleue  également et un bonnet bleu ( disparu quand elle gardait les vaches en cornichonshappy ).Pas que des histoires roses dans sa tête , c'est sûr. Ah, si elle pouvait parler et dire tout ce qu'elle a entendu avant et  pendant toutes ces années, cachée dans son tiroir !!!!

    @Simone:Mais oui qu'elle doit rigoler La Tonine de voir la célébrité de Bleuette. La Ch'tite gâte aurait pu être chirurgien ou toubib puisqu'elle savait faire les points de suture aprés trépanation, les plâtres en tissu pour bras cassé. happy J'ai eu un baigneur qui était resté neuf mais saccagé par d'autres mains plus tard. Bleuette devait être une poupée martyrisée .yes

    Merci à vous tous et belle journée 

    13
    Hélène
    Mardi 14 Avril 2015 à 12:38

    Qu'elle est touchante cette histoire de Bleuette. Tous les souvenirs d'enfance revuennent à notre esprit, au rzms heureux  où une pouoée faisait la joie de notre existence! Maintenant, tour est cimpliqué, tellement de distractions s'offrent à nous......


    Merci pour ce rappel, je t'embrasse bien fort.


    Hélène

    14
    Mardi 14 Avril 2015 à 13:57

    Hélène : Les enfants ont beaucoup de jouets , mais en général , ils en choisissent un comme doudou. Tous les enfants ne sont pas si compliqués que ça. Je connaîs une ado qui vénère le vieux nounours de son papa .

    C'est vrai qu'en 1948, les poupées réapparaissaient juste dans la campagne, du moins. J'en ai eu une , à Noêl 1947, qui avait la tête cassable et je l'ai mise par terre , en déballant. Ma grand-mère lui a refaite une tête en tissu

    Merci LN et bon après -midi.

     

    15
    Mardi 14 Avril 2015 à 17:38
    rené jeanine

    une bien belle histoire, Bleuette,  une poupée d'avant guerre quasiment ! beaucoup d'emotion avec la mort de la maman, carton bouilli, à cette époque, les chevaux étaient aussi en carton bouilli, j'en ai eu un en 1932, et c'était assez solide, peut être étais je soigneux ?? les jouets étaient rares à ce moment !!  bonne semaine et grosses bises à Tonine et la tite gate !

    16
    Mardi 14 Avril 2015 à 21:19

    @rené Jeannine: La Ch'tite gâte est toujours là et La Tonine, sur son nuage sera ravie. Elle a peut-être été fabriquée avant -guerre , Bleuette ! Mais elle a  travaillé dans la ferme, donc a du avoir souvent le nez dans la terre .Merci et bonne soirée

    17
    Mercredi 15 Avril 2015 à 13:00
    Marité

    Quelle belle histoire ! Un moment très émouvant que t'a offert la ch'tite Gâte. Comme c'est étrange la disparition de sa Maman juste après lui avoir remis sa poupée !!!
    Merci Nicole et plein de GROS BECS.

    18
    Mercredi 15 Avril 2015 à 13:17

    Marité: Merci ! Pour être étrange, c'est étrange et ça f..une sacrée claque!  Bel après -midi, Marité!

    19
    Mercredi 15 Avril 2015 à 23:26

    Une histoire des plus émouvantes que celle de cette jolie Bleuette. Des petits yeux bleus au collier de ficelle et de boutons, chaque élément prend tout son sens dans les souvenirs de la ch'tite Gâte. J'imagine les nombreuses histoires qu'elle a dû entendre la Bleuette, tant de secrets gardés...

    Quand à cette maman, si vite partie, qui a conservé de nombreuses années les petits trésors de la cht'ite Gâte, devait forcément être une maman pleine d'amour.

    Je t'embrasse!

    20
    Jeudi 16 Avril 2015 à 09:33

    Alroga: Cette Bleuette risquerait d'effrayer ta Poupette. Encore qu'elle aurait tes idées pour la maquiller , je pense. La maman de La Ch'tite gâte était comme tu le dis yes.

    Merci Alroga et Bonnes vacances 

    21
    Danielle
    Jeudi 16 Avril 2015 à 16:19

    Bonjour Nicole, un peu fracassée la Bluette mais tellement jolie à la fois, porteuse de tant de tendresse et de douceur, de souvenirs et de secrets. Et puis après une longue vie dans un tiroir, elle retrouve l'air libre même si les circonstances sont un peu particulières et très émouvantes... remplies d'amour. Bonne fin de soirée. Danielle

    22
    Jeudi 16 Avril 2015 à 18:05

    Bonjour,

    Émouvante ton histoire.

    On a tous quelque part une Bleuette qu'on n'arrête pas de réparer.

    C'est important.

    Gros bisous émus ☼♥☼

    23
    Jeudi 16 Avril 2015 à 21:04

    Danielle : Fracassée à sa sortie d'un tiroir ! Il faudrait peut-être que La Ch'tite Gâte la rénove avant de la mettre dans un autre tiroir ou qu'elle lui fasse prendre l'air de temps en temps ;o) bonne soirée Danielle .

    Rfl : La Ch'tite Gâte aurait peut -être du la remettre en état avant les photosyespour la présenter nickel chrome .

    Bon cette histoire vraie, j'avais besoin de la raconter. Bon courage Rfl et bonne soirée.

     

    24
    Samedi 18 Avril 2015 à 19:10

    j'arrive après de nombreus commentaires. Bien sûr une photo de la Bleuette neuve aurait été intéressante, mais en 1948, on ne faisait pas ce genre de photo. Je trouve que Bleuette a un joli visage, yeux bleux et lèvres rouges.Ta maman aurait été surprise de connaître ton blog. En voyant tout de suite tes photos, les joux rapées, je me suis dit elle a dû recevoir des coups de tiroir ou de nombreux bisous. 50 ans dans un tiroir c'est sûr que le titissus s'est fusé. Ta note est intéressante Bleuette, Tonine, Ch'tite Gâte. Bonne soirée, bises. Renée


     

    25
    Samedi 18 Avril 2015 à 19:29

    Campanule: Merci .Tu dois avoir raison pour le tissus. Je ne pensais

     pas que sa robe était autant usée. De nombreux bisous , pas sûr. La Ch'tite gâte préférait jouer avec des personnages découpés dans les catalogues plutôt qu'avec la poupée . Elle a du prendre pas mal de bûches, Bleuette yes

    Je n'ai trouvé aucune photo d'elle en meilleur état .Peut-être que j'en trouverai .Mais je ne crois pas.

    Oui, cet article aurait sûrement plu à ma maman. Mais pour certains autres de mon blog , elle m'aurait dit : " T'es complétement BREDINE ". Peut-être qu'elle le lit maintenant, depuis son nuage ??? Bonne soirée.

    26
    mireille du sablon
    Lundi 20 Avril 2015 à 08:51

    Quelle douce histoire, bien émouvante. Vos vies sont liées à tout jamais.....Je n'ai jamais retrouvé le "nounours" offert par mes parents et qui est passé dans tous les bras de mes frères et soeurs mais quels souvenirs!

    J'ai une amie qui possède une super collection de vieilles poupées en porcelaine, carton bouilli etc....j'ai pleuré quand j'ai eu le bonheur de la découvrir.....

    Gros bisous du jour de Mireille du Sablon

    27
    Lundi 20 Avril 2015 à 09:12

    Mireille: La Ch'tite gâte happy n'a eu que 2 poupées ; une dont la tête s'est cassée et celle -ci + un baigneur,  beaucoup plus tard. Sa soeur( 10 ans de moins qu'elle ) n'a jamais du jouer avec celle-ci ( trop moche, je pense ).Merci et belle journée.

     

    28
    Mercredi 22 Avril 2015 à 21:04

    Bonsoir Nicole,

    Je trouve la Bleuette si belle, avec son collier de boutons, son regard oblique, bleu comme le ciel! Et puis, elle porte tant de souvenirs, depuis ce lointain 1948...

    J'avoue que sa jeunesse frippée a de quoi émouvoir. 

    Merci Nicole, pour ce joli conte-vérité.

    Amicalement,

    Ramon

    29
    Mercredi 22 Avril 2015 à 21:14

    Ramon;Merci .Tu as peut-être un jouet qui date de la même année . J'espère que tout va bien pour la lettre des 100 écrivains et que tu auras bientôt une réponse. Bonne soirée

    30
    Mercredi 29 Avril 2015 à 15:52

    Un jouet de 1948, en partie en carton-pâte, en partie en chiffon et platre (quel talent de médecine, chapeau bas aln03), jouet qui est encore présentable, ... je me pose une question: sur l'etiquette c'est Made in d'ou? :)

    31
    Mercredi 29 Avril 2015 à 16:38

    Moonom: Plus d'étiquette lisible  et en 1948, La ch'tite Gâte, même enfant précoceyes ne savait pas lire .

    Elle cherchait les chinois avec une cuillère en creusant la terre. Mais je ne crois pas que la poupée était "made in China ". Présentable , tu es indulgent ! Merci pour ton happy venu de Chine.

    En allant sur Blogenchine , vous aurez la Chine "made in China "+ un lien pour accéder à des photos insolites de France " made in France by Monom"

     

    32
    Vendredi 1er Mai 2015 à 09:51

    Bonjour,

    Tradition oblige, voici quelques brins fraîchement cueillis sur la toile

    Bisous bisous

    33
    Vendredi 1er Mai 2015 à 10:30

    RFl: Merci . Plus traditionnels que sur ton blog , ces brins-là ;o)

    34
    daniel63
    Samedi 2 Mai 2015 à 09:04

    Belle histoire , de celles que l'on n'invente pas ....Bleuette semble avoir un beau regard un peu nostalgique ; la vue du monde moderne ou un reste de romantisme ???

    Sûr que ta mère doit se marrer à voir à quoi tu passes ton temps , grande berdine !    

    35
    Samedi 2 Mai 2015 à 10:01

    Daniel 63: Difficile  à inventer et difficile à avaler les conditions de sa sortie du tiroir !

    Vue du monde moderne, je n'y avais pas pensé.Il faudra que je l'interroge sur ce qu'elle en pense , après 50 ans de tiroir.

    Merci pour ta gentille dernière phrase , bien labellisée 03 .

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :